Détermination de l’ONG « Jeunesse féminine » à sortir les filles de la mendicité

0
225

Kinshasa, 18 juin 2021 (ACP).- La fondatrice de l’ONG ‘’ Jeunesse féminine’’, Laurel Sosongo  a réitéré vendredi au cours d’un échange avec l’ACP, en marge de la célébration le 15 juin de la Journée  de l’enfant africain, sa détermination d’accompagner les filles et des femmes vulnérables à sortir de la mendicité pour ainsi parvenir à se prendre en charge et  contribuer au processus de développement national.

Mme Sosongo a fait remarquer que les valeurs d’autonomisation,  d’émancipation et de la parité recommandées à la gente féminine visent à garantir leur cohabitation pacifique et compétitivité dans l’accomplissement de certaines tâches au niveau des hautes instances de prise de décisions afin de préparer les jeunes sous  sa  supervision à la mise en relief de la vision mondiale du ‘’Genre’’.

Parmi les domaines, a-t-elle souligné, lesquels initie les filles et les femmes en situation difficile, avant de relever l’alphabétisation fonctionnelle pour la catégorie des illettrés, formation au cours de laquelle, outre l’apprentissage de la lecture et du calcul,  un métier manuel s’y ajoute.

Pour les autres catégories,  elle  instruit en art culinaire,  pâtisserie et leadership, a  -t-elle fait savoir pour   également  signaler l’organisation des journées de réflexion sur les sujets brulants d’actualité en vue  de mettre ses apprenantes à la page de l’évolution du pays , du continent et du monde dans tous les domaines. Les activités sportives  sont programmées pour donner une éducation complète aux personnes vulnérables.

ACP/nig