Une thèse de doctorat à l’UPN sur l’écriture libre des SMS  et l’écriture normée

0
194

Kinshasa, 18 juin 2021 (ACP).- Le chef de Travaux  Jean Bosco Ngwakoyo Nyamakad’katot a été proclamé, jeudi à l’Université pédagogique (UPN), docteur en Didactique des disciplines, à l’issue de la soutenance publique d’une thèse de doctorat intitulée « De l’écriture « libre » des SMS à l’écriture « normée » : plaidoyer pour l’intégration et l’utilisation des documents authentiques dans l’enseignement/apprentissage du français au degré moyen du secondaire en RDC ».

Cette thèse à classer dans la spécialité de Didactique de français langue étrangère, s’est intéressée particulièrement,  selon le récipiendaire,  aux formes  et activités d’écriture que prend la révolution graphique à l’œuvre chez les apprenants du secondaire, en mettant l’accent sur ce que recouvre les actes suivants : écrire, apprendre et faire apprendre l’orthographe dans le contexte de communication écrite.

Précisions sur l’approche

Cette approche communicative, a-t-il dit, interpelle les sciences de l’éducation, l’anthropologie et les sciences de l’information et de la communication, la linguistique pour tenter d’élucider les transformations en cours, liées aux usages du numérique.

L’impétrant a précisé que cette approche permet l’utilisation rationnelle des documents authentiques portant sur l’exploitation des SMS dans le contexte de l’enseignement /apprentissage du français.  Il a proposé dans cette dissertation doctorale, un modèle d’interprétation conceptuel, permettant de vérifier empiriquement les évolutions de la raison graphique sur les terrains à propos de l’enseignement secondaire, dans des dispositifs de formation  à enjeux d’écriture.

ACP/nig