Gentiny Ngobila s’engage à réhabiliter le Centre culturel et sportif ‘Moto na Moto abongisa’ de Bandalungwa

0
220

Kinshasa, 19 juin 2021 (ACP).- Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a échangé, vendredi, avec la jeunesse sportive de la commune de Bandalungwa, au tour de la réhabilitation  de l’espace culturel  et sportif ‘Moto na Moto abongisa’, en présence de M, Francis Kalombo, un des notables de cette municipalité.

L’autorité Urbaine a décidé, à  cet effet de la mise sur pied  d’une commission composée des notables de la commune ainsi que quelques représentants des différentes disciplines sportives pouvant accompagner le projet de réhabilitation qui sera financé par la Ville.

Le gouverneur a, par ailleurs, sensibilisé les jeunes sportifs à la salubrité de leur commune. « Le problème de l’assainissement est l’affaire de tous.

 Pour ce faire, il faut qu’il y ait des échanges entre les dirigeants et la population. Je vous  invite donc à prendre conscience de la nécessité de mettre la propreté dans vos milieux de vie. Car, l’insalubrité nous expose à de nombreuses  maladies« ,  a fait savoir le Gouverneur Ngobila.

 Le chef  de l’exécutif  provincial a aussi dans son intervention, parlé de l’éclairage public dont la réhabilitation est déjà effective dans plusieurs communes notamment sur certaines grandes artères de Bandalungwa.

De son côté, Francis Kalombo a remercié le gouverneur de la Ville de Kinshasa pour avoir répondu promptement à cette invitation qui traduit l’attention qu’il accorde au bien-être de la jeunesse en général et celle de la commune de Bandalungwa en Particulier.

Il a fait savoir au gouverneur la volonté de ces jeunes de l’accompagner dans sa vision de Kinshasa bopeto, en organisant des travaux d’assainissement dans leur commune.

Il a profité de l’occasion  pour faire un plaidoyer auprès de l’autorité urbaine, relatif à l’aménagement et la modernisation de cet endroit culturel qui  sert de lieu d’entrainement de plusieurs disciplines sportives.  » Les sportifs de Bandalungwa demandent entre autres l’érection d’un ring, la construction d’une salle de musculation et autres. Ce qui pourrait générer des recettes au profit de l’encadrement de la jeunesse de cette juridiction.

ACP/Cl/Cfm