Le HCR appelle les Congolais à rechercher la sécurité et à dénoncer les situations liées à l’action humaine

0
108

Kinshasa, 20 juin 2021 (ACP).- Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) appelle toute la communauté congolaise à rechercher la sécurité et à toujours dénoncer les situations liées à l’action humaine, notamment les attaques des groupes armés, les tueries et les pillages contraignant ainsi des milliers de personnes à fuir leurs villages et parfois à plusieurs reprises dans plusieurs endroits du monde et en particulier dans l’Est de la RDC.

Le représentant du HCR en RDC, Liz Kpam Ahua, a lancé cet appel dimanche dans un communiqué parvenu à l’ACP à l’occasion de la célébration le 20 juin en RDC de la Journée mondiale du réfugié (JMR) sous le thème : «Ensemble on peut tout réussir».

La célébration de cette Journée met à l’honneur la force et le courage des personnes qui ont été contraintes de fuir leur pays d’origine pour échapper à un conflit ou à la persécution.

La source indique que c’est pour la deuxième année consécutive, les célébrations à travers le monde seront marquées par la pandémie de la Covid-19.

«En République démocratique du Congo (RDC), les situations de déplacement des populations dues principalement à l’insécurité, à l’arrivée de nouveaux réfugiés et récemment à l’éruption volcanique à l’est du pays sont les défis auxquels toute la communauté doit faire face», relève la source.

Le HCR insiste sur le fait qu’«Ensemble, le gouvernement, les réfugiés, les populations d’accueil, les acteurs humanitaires, les donateurs et les partenaires, nous pouvons relever ces défis. «Ensemble on peut tout réussir» est le thème retenu pour la célébration de la JMR cette année. Ce thème est explicité sur trois axe : la santé, l’éducation et le sport. C’est ainsi que le HCR invite toute la communauté à appliquer ce slogan : Ensemble on se soigne, on apprend et on rayonne.

Accueille des réfugiés sur le territoire congolais

Le document fait savoir que le peuple congolais accueille généreusement sur son territoire 520.967 réfugiés venus principalement du Rwanda, de la République centrafricaine, du Soudan du Sud et du Burundi.

Selon les autorités locales, environ 92.000 réfugiés centrafricains sont arrivés depuis début 2021 dans les provinces de Bas-Uele, de Nord Ubangi et de Sud Ubangi.

«Les violences passées et actuelles en RDC ont également entraîné d’importants déplacements à l’intérieur et à l’extérieur du pays.  Il y a 948.815 Congolais réfugiés dans les pays limitrophes. Alors que le pays comptait déjà plus de 5 millions de déplacés internes, les violences dans les provinces de l’Ituri et de Nord Kivu ainsi que l’éruption du volcan Nyiragongo ont occasionné d’autres déplacements de population à l’intérieur du pays mais également en dehors du pays», poursuit la source.

Face à la catastrophe naturelle de l’éruption du volcan Nyiragongo, le HCR et ses partenaires ont répondu, dès les premiers jours, aux nouveaux besoins des personnes déplacées.

«Ensemble, nous avons fourni des abris collectifs pour décongestionner les écoles et les églises, ainsi que des articles de première nécessité tels que des bâches, des couvertures et des kits d’hygiène. Le HCR envisage de soutenir les déplacés avec une aide financière pour le loyer et des abris d’urgence. Le HCR souhaite que les déplacés retournent chez eux dans les meilleures conditions possibles. Avec cette base de données, le retour sera facilité », a indiqué le représentant du HCR en RDC, Liz Kpam Ahua.

Il a exprimé sa solidarité envers les réfugiés et a estimé que  chacun pourra saluer leur détermination.

«Mes collègues et moi-même avons le privilège d’être les témoins directs de leur ténacité, ce qui devrait être une source d’inspiration pour tous», a déclaré Liz Ahua, avant  de conclure que « Nous travaillons chaque jour avec les réfugiés pour les aider à accéder aux services de base tels que la santé et l’éducation afin qu’ils puissent construire un meilleur avenir». ACP/CL/Fmb/May