La femme exerce plus d’activités que l’homme dans le monde rural, affirme une actrice sociale

0
174

Kinshasa, le 21 juin 2021 (ACP).- Mme Joséphine Bola, une actrice évoluant dans la commune de la Nsele, dans la banlieue de Kinshasa a affirmé, lors d’un entretien lundi avec l’ACP que selon nombreuses indications,  dans le monde rural, la femme exerce plus d’activités que l’homme.

Selon Mme Bola, c’est fort de cette réalité que dans les villages, l’homme épousait plusieurs femmes parce qu’elles généraient des revenus importants. Elle a rappelé que  la femme rurale se réveille dès l’aube pour se rendre au champ quand elle avait déjà apprêté la veille ce que la famille va consommer à son absence.

Ainsi, a-t-elle fait savoir, la femme qui est très active aux travaux des champs et à la pêche se donne comme obligation de nourrir la famille, assurer la scolarité des enfants et la survie de la famille. Certaines personnes comparent le travail que réalise la femme à celui d’une machine.

En conclusion, l’actrice a plaidé pour la réduction du travail de la femme. Et pour y parvenir, elle a sollicité le concours de l’homme, car, a-t-elle estimé, tout passe par là sinon ça deviendra une ‘’rébellion’’ qui conduira au divorce. Cette facon de travailler épuise rapidement la femme et réduit son espérance de vie, a-t-elle conclu. ACP/CKM/NKV