Le directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’IFC pour le développement du secteur privé en RDC

0
172

Kinshasa, 21 juin 2021(ACP).- Le directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de la Société Financière Internationale (IFC), et de   l’organisation du groupe de la Banque mondiale en charge du développement  du secteur privé, M. Aliou Maïga, effectue du 21 au 23 juin courant , une mission de travail à Kinshasa, dans le cadre du soutien que son institution compte apporter en vue d’accroitre ses opérations pour le développement du secteur privé en RDC, indique un communiqué de cette organisation reçu lundi à l’ACP.

Selon le communiqué, cette deuxième visite de M. Aliou Maïga en RDC, qui est accompagné, à cette occasion, du nouveau représentant régional d’IFC pour l’Afrique Centrale M. Sylvain Kakou, a pour objectif de réitérer l’engagement de l’institution à soutenir activement l’essor du secteur privé en RDC.

Au programme de la visite de M. Aliou Maïga figure une rencontre au sommet avec le Premier ministre  Jean-Michel Sama Lukonde afin de réitérer le soutien d’IFC aux priorités de son gouvernement.

M.liou Maïga s’entretiendra également avec plusieurs ministres à la tête de secteurs à fort potentiel de croissance, notamment le ministre des Finances, Nicholas Kazadi ; le ministre d’État en charge de l’Entrepreneuriat et des Petites et moyennes entreprises, Eustache Mukanzi Mubembe ; le ministre des Ressources Hydrauliques et de l’Électricité,  Olivier Mwenze Mukaleng ainsi que le ministre des Postes, télécommunications, et nouvelles technologies de l’information et de la communication (PTNTIC),  Augustin Kibasa Maliba Lubalala.

Lors du sommet sur le financement des économies africaines, tenu à Paris en mai dernier, le directeur général d’IFC, M  Makhtar Diop avait, au cours d’une entrevue avec le Président de la République  Félix Tshisekedi,  réaffirmé le soutien d’IFC aux priorités stratégiques de développement de la RDC.

Déjà très actif dans l’industrie, l’agribusiness et les services financiers avec un portefeuille de projets de près de 122 millions de dollars, IFC entend accroître ses opérations dans différents secteurs porteurs pour la création d’emplois et le développement du pays, notamment dans l’énergie, les télécommunications et l’accès au financement des Petites et moyennes entreprises (PME).

IFC, rappelle-t-on,  a renforcé son bureau de Kinshasa en nommant un responsable pays permanent, M. Malick Fall, chargé de consolider la collaboration avec le gouvernement, les partenaires et les clients. ACP/CKM/