Un kilomètre des digues et quatre centres de séchage  construits  au profit des  riziculteurs de Masina

0
175

Kinshasa, 21 juin 2021 (ACP).-Le représentant du Bureau central de coordination (BCECO),M. Alphonse Motomungu, a indiqué que le projet de développement de la riziculture de Masina (PDRM) a réussi à construire au profit des riziculteurs, un kilomètre des digues et quatre centres des aires de séchages ainsi que quatre hangars de stockage sur le site lors de son intervention lundi à la 3ème édition du séminaire agricole de Kinshasa (SAKIN), tenu du 18 au 21 juin 2021 à Masina.

Motomungu qui présentait l’état des lieux de ce projet après sept ans, a fait savoir qu’il évolue normalement et à la satisfaction des riziculteurs qui augmentent en nombre. Ces producteurs, a-t-il fait savoir,  sont encadrés par les experts des ministères du Développement  rural et de l’Agriculture.

Ce projet permet d’augmenter  le nombre des producteurs de riz, a-t-il ajouté, tout en précisant que le PDRM a déjà aménagé près de 725 hectares de terres agricoles, et trente kilomètres des pistes agricoles. En ce qui concerne le rendement,  M. Motomungu a affirmé que sur ce site les riziculteurs ont produit 3,2 tonnes de riz par hectare, soulignant, par ailleurs que cette production augure un avenir meilleur pour le développement  de l’activité  rizicole congolaise.

Il a rappelé que le PDRM vise à intensifier les périphériques irrigués par l’aménagement et la création  de nouvelles parcelles agricoles ainsi que la mise sur pied des nouveaux réseaux d’irrigation et de drainage.

Pour rappel, le projet de développement de la riziculture de Masina  est implanté à environ 25 Km du centre-ville de Kinshasa, précisément sur le site agricole de Pool Malebo. Il est financé par la Banque arabe pour le développement en Afrique (BADEA) à hauteur de 10 millions USD. Le Fonds de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole(OPEP)  pour le développement international (OFID) a financé pour un montant de 5 millions USD et le gouvernement de la RDC pour 2 millions USD, soit une enveloppe totale de 17  millions USD. Le projet comprend deux composantes à savoir, les travaux de génie civil  et annexes  ainsi que   l’appui à la production agricole, signale –t- on.

ACP/ CKM/NKV