La protection de l’environnement au centre des entretiens entre Daniel Aselo et le Cardinal Turkson

0
360

Kinshasa, 23 juin 2021 ( ACP).-Le vice-Premier ministre, en charge de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Me Daniel Aselo Okito wa Koy s’est entretenu, mardi, dans son cabinet de travail avec le cardinal Peter K.A Turkson, préfet en charge des questions sociales au Vatican, autour des questions liées à l’importance de la biodiversité et de la protection de l’environnement dans le monde en général et en RDC, en particulier.

Au sortir de leurs entretiens, le cardinal Peter K.A Turkson a dit qu’il a profité de son séjour en RDC, à l’invitation de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), pour rencontrer le vice-Premier ministre Daniel Aselo à qui, il a présenté des félicitations pour les efforts que ne cesse de mener le gouvernement congolais pour la préservation et la conservation de la biodiversité et la protection de l’environnement.

Le cardinal Turkson a, à cette occasion, attiré l’attention de la population congolaise sur le fait que l’écologie naturelle implique aussi celle dite humaine.

« Il faudrait mettre également l’accent sur le bien-être ou la dignité humaine. Cela justifie l’écologie sociale. D’où, il faut donc accorder de l’importance à la vie sociale comme on le ferait avec les questions environnementales », a-t-il insisté.

Pour rappel, le cardinal Turkson travaille depuis près de dix ans à la Cité de Vatican. Dans son travail, en tant que préfet en charge des questions sociales, il met l’accent particulièrement sur la notion de l’intégrité humaine. Il s’occupe de toutes les questions se rapportant au social, à l’environnement, à l’immigration et à la situation des réfugiés.

Le cardinal parle de l’écologie intégrale, un concept qui, selon lui, fait appel à l’écologie naturelle. Avec cette notion de l’écologie naturelle, il est sur les traces du Pape François qui considère toujours le bassin du fleuve Congo et le fleuve Amazone comme étant les poumons de l’humanité.

Le Nonce apostolique et le secrétaire général de la CENCO ont pris part à cet échange. ACP/