Le Premier ministre Sama Lukonde lance l’atelier de réflexion sur la transformation numérique de la RDC

0
169

Kinshasa, 23 juin 2021 (ACP).- Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a lancé mercredi à Fleuve Congo Hôtel de Kinshasa, les travaux de l’atelier de réflexion sur la transformation numérique de la RDC, organisé par le ministre du Numérique, Désiré Cashmir Eberande Kolongele, sous le thème «Programme de transformation numérique de la RDC à l’horizon 2023».

Le Chef du gouvernement a, dans son mot de circonstance, rendu hommage au Président de la République, Félix Tshisekedi pour sa vision de la numérisation de la RDC et l’importance qu’il accorde à l’intégration du numérique dans le processus du développement du pays. «C’est pour moi l’occasion de rendre un vibrant hommage au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui est le précurseur de l’intégration numérique dans le processus du développement de notre pays», a-t-il dit.

Pour matérialiser cette vision, a-t-il souligné, le Chef de l’Etat a institué pour une première fois et de façon tout à fait inédite dans notre pays,  le ministère du Numérique, qui doit notamment assurer la promotion du numérique dans tous les secteurs de la vie nationale mais aussi l’accompagnement de la digitalisation de l’administration publique congolaise et de tous les services publics, avec l’objectif d’en faire un levier de la cohésion nationale, de l’inclusion et de la croissance,  ainsi que du développement économique et social.

Le Premier ministre Sama Lukonde reste convaincu que le numérique doit constituer la solution qui peut permettre à la RDC d’atteindre les objectifs de son développement. «Le gouvernement de la République s’est engagé sur le chemin de la croissance et du développement. C’est pourquoi j’ai inscrit le numérique comme l’un des axes majeurs du programme du Gouvernement qui a été présenté devant la représentation nationale. Lors de la présentation de ce programme, j’ai insisté sur le fait qu’il est nécessaire de transformer le programme national du numérique en axe pratique de l’action gouvernementale. Cet atelier est la concrétisation de cet engagement», a soutenu le chef du gouvernement.

Selon lui, le diagnostic établi, les contraintes rencontrées, ainsi que les expériences d’autres pays, ont convaincus l’exécutif national qu’il dirige, que le numérique peut et doit constituer aussi mieux la solution qui peut permettre à la RDC d’atteindre ces objectifs de développement.

Pour sa part, le ministre du Numérique, Désiré Cashmir Eberande Kolongele a fait savoir que l’objectif de cet atelier est de doter la RDC d’une stratégie opérationnelle susceptible  d’asseoir une bonne transformation numérique dans les différents secteurs d’activité à l’horizon 2023. «Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national numérique rédigé récemment,  en vue de matérialiser la vision du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et de ce fait, annoncer le programme de transformation numérique de la RDC», a-t-il dit, soutenant que le Plan national du numérique est à ce jour, un document de référence dans ce domaine qui traduit la vision de la transformation du numérique de la RDC.

Désiré Cashmir Eberande Kolongele a salué la présence des experts en numérique et de tous les autres acteurs impliqués dans ce processus de numérisation de la RDC.

Selon lui, leur participation prouve la conviction et l’engagement d’accompagner le programme de transformation du numérique de ce pays qui est une nécessité dans plusieurs secteurs, notamment l’éducation, la santé et l’administration publique.

De ces travaux sortira une feuille de route du gouvernement sur le numérique d’ici 2023 avec des projets à court et long termes, un chronogramme d’exécution budget et un mécanisme de financement, a souligné le ministre du Numérique. ACP/