Le Président Félix Tshisekedi au sommet extraordinaire de la SADC à Maputo

0
366

Kinshasa, 23 juin 2021 (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a participé ce mercredi, à Maputo, au Mozambique, aux côtés des Chefs d’Etat et des gouvernements de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) au sommet extraordinaire de ladite organisation sous régionale, consacré aux questions sécuritaires dans la sous-région et à la pandémie de COVID-19.

Le Chef de l’Etat est arrivé à Maputo, en provenance de Goma, au Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC où il séjourne depuis près de deux semaines en mission sécuritaire dans la partie Est de la RDC.

Tenu au Centre international des congrès Joaquim Chissano (Joaquim Chissano International Conference Centre) à Maputo, en République du Mozambique, ce sommet a connu la participation de 7 Chefs d’Etat, à savoir, Dr. Mokgweetsi Eric Keabetswe Masisi du Botswana,  Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo de la RDC,  Dr. Lazarus McCarthy Chakwera du Malawi, Filipe Jacinto Nyusi  du Mozambique, Matamela Cyril Ramaphosa  de l’Afrique du Sud,  Samia Suluhu Hassan de la Tanzanie et Dr. Emmerson Dambudzo Mnangagwa du Zimbabwe.

Outre les Chefs d’Etat, deux Premiers Ministre et des hautes personnalités des Etats membres ont également représenté leurs pays à cette rencontre.

Solidarité vis-à-vis des victimes de l’éruption du volcan Nyiragongo

Selon le communiqué final de ce sommet, les Chefs d’Etat et des gouvernements de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont exprimé leur « solidarité » vis-à-vis des victimes de l’éruption volcanique  survenue le 22 mai dernier dans le territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu, dans l’Est de le RDC. «Le Sommet a exprimé sa sympathie et sa solidarité avec le gouvernement et le peuple de la République démocratique du Congo à la suite de l’éruption du volcan Nyiragongo à Goma, qui a causé la destruction de biens, la perte de vies humaines et le déplacement des personnes», note le communiqué.

L’éruption volcanique, rappelle-t-on,  a fait au moins 32 morts et des dégâts matériels énormes. Des milliers de maisons ont été ravagées dans le territoire de Nyiragongo. Des fissures suite aux secousses des terres ont été remarquées dans la ville de Goma. Certains bâtiments se sont effondrés à cause des tremblements de terre.

Pour le renforcement des capacités des pays de la SADC dans la recherche et la fabrication de produits pharmaceutiques

Les Chefs d’Etat et des gouvernements se sont engagés à renforcer les capacités régionales et nationales de la SADC en matière de recherche et de fabrication de produits pharmaceutiques et d’autres médicaments essentiels, de promotion des médecines traditionnelles et de substitution, de développement de vaccins.

Ils ont exhorté les États membres et la communauté internationale à soutenir la proposition visant à accorder une exception temporaire à certaines dispositions de l’Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC) afin de permettre une riposte plus efficace contre la pandémie de COVID-19.

Ils également invité l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à finaliser les négociations relatives à la levée des restrictions liées aux aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC) et à accélérer leur application, avant d’exiger la fin du concept de nationalisme en matière de vaccins et demander l’égalité d’accès aux vaccins pour tous les pays.

Ils ont aussi encouragé tous les citoyens de la SADC à respecter et à adhérer aux mesures préventives prises dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, appelant les pays qui limitent les déplacements des résidents de la SADC dans leur pays en fonction de leur origine et du type de vaccin qu’ils ont reçu à revenir sur leur position.

Ils ont invité les États membres à renforcer et à étendre la couverture des programmes de protection sociale et de prévoyance afin de répondre aux besoins d’un nombre  grandissant de personnes souffrant d’insécurité alimentaire, et de promouvoir la valeur ajoutée par le biais de l’agro-transformation.

Le Sommet a demandé aux États membres d’intégrer la stratégie régionale en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle à leurs stratégies nationales de sécurité alimentaire et nutritionnelle afin de lutter contre les taux croissants de malnutrition, le but étant d’améliorer et d’étendre la couverture des programmes de protection sociale et de résilience.

Le sommet approuve le mandat de la mission de la Force en attente de la SADC au Mozambique

Le Sommet a entériné les recommandations formulées dans le rapport du Président de l’Organe de coopération en matière de politique, défense et sécurité et a approuvé le mandat de la mission de la Force en attente de la SADC en République du Mozambique, qui sera déployée en vue de soutenir le Mozambique dans sa lutte contre le terrorisme et les actes d’extrémisme violent dans la province Cabo Delgado.

Il a exhorté les États membres, en collaboration avec les agences humanitaires, à continuer à fournir une aide humanitaire à la population touchée par les attaques terroristes à Cabo Delgado, y compris aux personnes déplacées à l’intérieur du pays, avant de féliciter la République du Mozambique pour sa proposition d’accueillir le Centre des opérations humanitaires et d’urgence (SHOC) de la SADC à Nacala (Mozambique), lequel est conçu de sorte à améliorer la capacité de préparation et de réaction rapide de la Région.

Le Sommet a félicité le Président de la SADC et Président de la République du Mozambique, Filipe Jacinto Nyusi, pour son leadership qui a permis de mener à bien le Programme d’intégration régionale et ce, malgré les contraintes posées par la COVID-19.

Il a, en outre, annoncé l’invitation du Président entrant de la SADC, le Président de la République du Malawi,  Dr Lazarus McCarthy Chakwera, aux Chefs d’État et de Gouvernement à participer au 41e Sommet de la SADC qui se tiendra au Malawi en août 2021.

Les États membres de la SADC sont: l’Angola, le Botswana, l’Union des Comores, la République démocratique du Congo, Eswatini, le Lesotho, Madagascar, le Malawi, Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, l’Afrique du Sud, la République-Unie de Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe. ACP/