L’ONG « ASSUREP » réalise un 2ème forage pour renforcer la capacité de desserte en eau potable à Bibwa

0
305

Kinshasa, 23 juin 2021 (ACP).- Un engin de la société « Water solution », effectue, depuis lundi, les travaux d’aménagement d’un deuxième forage appartenant à l’Association des usagers de réseau d’eau potable (ASSUREP), au quartier Bibwa dans la commune de N’sele pour renforcer la capacité de desserte en eau potable au profit de la population de cette partie de la ville de Kinshasa, a constaté l’ACP.

Cet ouvrage, selon l’un des conducteurs des travaux, aura une profondeur de 140 mètres, contrairement au premier forage réalisé en 2009, dont la profondeur était de 118 mètres.

Ce nouveau forage va permettre à l’ASSUREP  de Bibwa notamment d’augmenter le nombre de ces abonnées domestiques qui s’élève actuellement à près de 122 abonnés et de fournir de l’eau potable à plusieurs ménages dans une agglomération qui enregistre une forte explosion démographique.

En matière d’eau potable, le quartier Bibwa est en partie alimenté par la REGIDESO et certaines ONG dont « ASSUREP » qui a une grande assise sur le terrain. Jusqu’en 2018,  cette ONG a compté plus de quarante mille consommateurs d’eau, a souligné la gestionnaire de cette structure, Sylvie Abina.

Actuellement, elle compte 42 bornes fontaines où les fonteniers travaillent de 6h00 à 15h00, en vendant de l’eau potable aux consommateurs, sur base des prix fixés en fonction de la grandeur du récipient, tel qu’un bidon d’eau de 25 litres est vendu à 100 FC.

Les « ASSUREP » sont des structures organisationnelles mises sur pied par une ONG dénommée « Action de développement intégral en milieu Rural » (ADIR), laquelle compte plusieurs ASSUREP à travers les communes de la ville de Kinshasa et dans les provinces de l’arrière-pays.

Elle contribue ainsi aux efforts du gouvernement consistant à fournir de l’eau potable à une majeure partie de la population de la RDC pour lutter efficacement contre les maladies d’origine hydrique. ACP/ODM/KJI