Assainissement du climat des affaires au centre d’entretien entre le directeur général de L’ANAPI et le Directeur Régional Afrique de l’Ouest et du Centre de la SFI

0
181

Kinshasa, 24 juin 2021(ACP).- Le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), Anthony Nkinzo s’est entretenu, mercredi  23 juin à Kinshasa, avec le directeur régional Afrique de l’Ouest et du Centre de la Société financière internationale (IFC), Aliou Maiga qui était accompagné du  nouveau représentant régional de l’IFC pour l’Afrique Centrale,  Sylvain Kakou sur des questions se rapportant  à l’assainissement du climat des affaires en République Démocratique du Congo (RDC), a appris jeudi l’ACP de cette agence.

Selon la source, les échanges de vues ont tourné autour de l’environnement général des affaires en RDC, au rôle central que joue l’ANAPI dans le processus d’assainissement du climat des affaires et la promotion des investissements ainsi qu’à l’engagement de la Société financière internationale à soutenir activement l’essor du secteur privé en RDC.

La même source précise que l’IFC est déjà active dans l’industrie, l’agri business et les services financiers avec un portefeuille de projets de près de 122.000.000 (cent vingt-deux millions) USD,  et entend accroître ses opérations dans plusieurs autres secteurs porteurs, pour la création d’emplois et le développement de la RDC notamment, l’énergie, les infrastructures, le développement des zones économiques spéciales (ZES) et surtout l’accès au financement pour les Petites et moyennes entreprises (PME).

D’autres points de convergence, poursuit la source, entre les deux institutions tels que la promotion des opportunités d’investissement spécifiques des provinces ainsi que l’appui technique aux activités de l’ANAPI, ont également été au menu des discussions et feront l’objet d’une feuille de route plus précise lors des prochaines rencontres.

Pour rappel, la Société financière internationale (IFC) est la principale institution de développement axée sur le secteur privé dans les pays émergents.

Au sein du Groupe de la Banque mondiale, l’IFC a pour mission de promouvoir le développement économique et d’améliorer les conditions de vie des populations, en favorisant l’essor du secteur privé dans les pays en développement. Afin d’accroitre son soutien continu au développement du secteur privé congolais, l’IFC a renforcé son bureau de Kinshasa, en nommant un responsable pays permanent, en la personne de M. Malick Fall, dédié à consolider la collaboration avec le gouvernement et les différents les partenaires, indique-t-on. ACP/Zng/GGK