Levée de la grève sèche dans les hôpitaux publics

0
258

Kinshasa, 24 juin 2021 (ACP).- Les  infirmiers et autres personnels non médecins ont levé, mercredi, la grève sèche décrétée dans les hôpitaux  publics depuis le 8 juin dernier, une bonne nouvelle pour les malades internés dans les différents établissements sanitaires publics de la République Démocratique du Congo.

Cette décision a été prise à l’issue d’une longue négociation entre le gouvernement et banc syndical. Ainsi, l’avenant au protocole d’accord entre le banc syndical des professionnels de la santé non médecins et les ministères du budget, de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a eu lieu le mardi 22 juin 2021, lors d’une rencontre à l’immeuble intelligent.

Après discussions, les parties prenantes ont décidé, entre autres, l’alignement de  5092 agents à partir du troisième trimestre 2021, avec un effort substantiel pour parvenir à un montant de 100.000FC (cent mille) par personne et par pallier après budgétisation.

Une commission interministérielle sera mise en place (après signature de l’arrêté interministériel) pour des discussions en permanence en vue de l’élaboration du budget 2022 et la réduction des écarts. Un cadre permanant de dialogue  social du ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention devra être réhabilité.

Compte tenu de l’interdiction prise par le président de la République de rassembler les syndiqués pour la restitution du dialogue suite au dispositif de lutte contre la pandémie de Covid-19, les deux parties conviennent de la reprise du travail le plus tôt possible dès la signature du présent avenant au protocole d’accord signé depuis  mardi 22 juin 2021.

Par ailleurs, le ministre Mbungani s’est félicité de l’aboutissement des négociations, estimant que le défi reste de trouver des solutions pérennes aux différents problèmes qui gangrènent le secteur de la santé en RDC. ACP/Zng/GGK