Chérubin Okende s’engage  à dédouaner  des matériels aériens de l’ASCENA bloqués à  Matadi

0
550

Kinshasa, 25 juin 2021 (ACP).- Le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement, Chérubin Okende Senga,   s’est engagé  personnellement  dans le dossier de dédouanement des matériels aériens de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar offerts à la Régie des voies aériennes (RVA), mais qui se trouvent bloqués au port de Matadi, dans la province du Kongo central.  Le ministre des Transports a pris cette résolution jeudi, au cours  d’une séance de travail avec la délégation de cette structure, venue  solliciter son appui dans ce  dossier,  indique un document de ce ministère reçu vendredi à l’ACP.

Selon la source, ces équipements sont  octroyés à la RDC pour servir de communication et de coordination entre les centres d’intérêt aéronautique de Bangui (RCA) et de Gbadolite (RDC).Ces derniers se trouvent bloquer  au port de Matadi depuis le 20 décembre 2020 du fait que la Régie des voies aériennes (RVA), utilisatrice de ces matériels, n’a  entrepris  aucune démarche pour les dédouaner et les acheminer dans la province du Nord-Ubangi pour la sécurité aérienne de la sous-région.

Face cette difficulté, la  délégation de l’ASECNA composée de 7 personnes  a levé l’option  d’utiliser la voie diplomatique pour plaider auprès du ministre des Transports voies de communication et de désenclavement pour décanter la situation. Il sied de noter que la délégation de l’ASCENA  a été conduite auprès du ministre par Joachim Tchissambou M’boundou représentant de cette structure au Congo Brazzaville, du Directeur général adjoint de l’Agence nationale de l’aviation civile du Congo Brazzaville.

M.Joachim s’est déclaré satisfait face à la promptitude  avec laquelle le ministre des Transports a réagi à ce sujet qui jetait le discrédit sur la République démocratique du Congo, précisant que Chérubin Okende Senga a pris toutes les dispositions qui s’imposent pour le dénouement du problème. Ii  a  promis d’en parler avec  son  collègue des Finances, en vue d’obtenir un enlèvement pour le dédouanement et l’acheminement de ces  matériels a Gbadolite.

La diligence dont a fait montre Chérubin Okende, souligne la source,  s’inscrit dans le cadre de la sécurité aérienne du ciel aérien qui fait partie des défis que s’est assigné le gouvernement de la RDC, indique la source. Pour rappel, L’ASECNA est un établissement public international régie par la Convention de Dakar révisée en 2010, disposant d’une personnalité juridique et jouissant de l’autonomie financière. Elle a été créée à Saint Louis du Sénégal, le 12 décembre 1959. Cette Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) constitue, après plus d’un demi-siècle, un modèle achevé de gestion coopérative des espaces aériens. ACP/CL/nig