Jean-Pierre Lihau réitère son engagement à œuvrer pour l’affectation des énarques dans l’administration publique

0
585

Kinshasa, 25 juin 2021 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre de la Fonction publique, modernisation de l’administration, innovation des services publics, Jean-Pierre Lihau Ebwa Kalokola Mongalibana a réitéré sa détermination de tout mettre en œuvre pour que les énarques soient utilement affectés dans l’administration publique. Il l’a dit jeudi, à l’occasion de la publication des résultats du concours de recrutement pour la 7ème promotion de l’Ecole nationale d’administration (ENA).

« Je m’engage à prendre toutes les dispositions pour que dorénavant ceux qui sortiront de ce processus de formation de l’ENA soient automatiquement affectés dans un secteur de l’administration publique. On ne peut plus accepter que les jeunes universitaires formés par l’ENA se mettent à la recherche des affectations », a-t-il rassuré.

Jean-Pierre Lihau a salué la vision du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de rajeunir l’administration publique en passant notamment par l’ENA, une école d’excellence qui forme les jeunes fraichement sortis de l’université, afin de les préparer à embrasser une carrière dans différents domaines au sein de l’administration publique. « On ne peut pas rajeunir sans former et on ne peut pas non plus prétendre moderniser l’administration publique sans disposer des ressources adéquates », a souligné le vice-Premier ministre Lihau.

Il a, en outre, salué l’accompagnement de la Belgique et de la France dans la formation des jeunes appelés à bâtir une nouvelle administration publique en RDC. Pour accorder plus de chance à un grand nombre de jeunes Congolais, Jean-Pierre Lihau a proposé aux responsables de l’ENA que cette formation puisse passer de 100 à 200 élèves d’ici l’année prochaine. Il leur a aussi confié la mission d’examiner les voies et moyens de mettre à niveau les agents admis sous statut.

Pour le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, modernisation de l’administration, innovation des services publics, l’ENA devra identifier le profil académique de chaque candidat et leur donner une formation spécifique afin de les orienter leurs domaines respectifs. 91 hommes et 9 femmes admis à la 7ème promotion de l’ENA

91 hommes et 9 femmes sur les 475 candidats au concours d’admission à l’ENA ont réussi à cette épreuve, ce qui ressort des résultats rendus publics par le vice-Premier ministre, ministre de la Fonction publique, modernisation de l’administration, innovation des services publics, Jean-Pierre Lihau Ebwa Kalokola Mongalibana.

Selon ces résultats, la ville de Kinshasa a obtenu 75% de réussites, soit 75 jeunes admis à l’ENA à l’issue du concours. Elle est suivie du Sud-Kivu avec 5, Mongala et la Tshopo 4, Kongo central 3, Kasai oriental 2, Kasaï central 2, Lualaba 2, Tanganyika 1, Maniema 1 et Kwilu 1.

Cependant, Emanuel Kumbedi Mbata a obtenu la note la plus élevée avec 86,6%, tandis que du coté des femmes, Helène Nkanku est celle qui a fait le meilleur résultat. ACP/CL/nig