La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi amorce la desserte en eau potable au camp militaire de Katindo/Goma

0
178

Goma, 25 juin 2021 (ACP).- La Fondation Denise Nyakeru a matérialisé, vendredi, sa promesse de desservir le camp militaire Katindo à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, victime des secousses sismiques consécutives à l’éruption du volcan Nyiragongo de 22 mai dernier, qui a détruit sur sa trajectoire plusieurs maisons d’habitations et certains édifices publics, laissant de nombreuses familles sans abris.

Pour le premier service, un camion-citerne d’une capacité de 15 m3 d’eau potable a été déployé pour pallier à la pénurie de cette denrée sur ce site densément peuplé.

Ce geste est la réponse de la Première Dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi, présidente de cette fondation qui porte son nom, aux préoccupations exprimées par les épouses des militaires lors de la visite qu’elle effectuée pour palper de ses doigts les réalités après la catastrophe naturelle qui a secoué la ville de Goma et ses environs.

Cette action provisoire intervient en mode d’urgence en attendant une solution durable de la part des autorités du pays du pays et de la Regideso, entreprise en charge de la distribution d’eau potable en République démocratique du Congo. La même la carence en eau potable est observée au camp des policiers commis à la garde de la prison centrale de Goma, communément appelée Munzenze, où des études ont été menées pour répondre de manière appropriée à cette pénurie.

500 bancs métalliques remis à la direction provinciale de l’EPST

Toujours dans le cadre de la réponse aux multiples problèmes causés par l’éruption volcanique, la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi a offert 500 pupitres métalliques aux écoles vandalisées par cette catastrophe dévastatrice où des bancs ont été utilisés comme bois de chauffage par des sinistrés qui y ont trouvé refuge.

Cette dotation a été réceptionnée par le directeur provincial de l’éducation (Proved) adjoint de l’EPSP Nord-Kivu I, avec à ses côtés les chefs des établissements scolaires qui ont hébergé des sinistrés.

Les responsables des écoles bénéficiaires de cette assistance ont exprimé leur satisfaction pour cette aide qui tombe à point nommé, alors que le manque de bancs constituait déjà un frein à la gratuité de l’enseignement au cycle primaire.

Ils ont eu les mots justes pour encourager la Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi pour ses différentes actions humanitaires qui soulagent tant soit peu les personnes vulnérables en détresse. ACP/CL/nig