Le gouvernement capverdien prolonge l’état de calamité de 15 jours malgré la baisse du nombre de cas de COVID-19

0
157

Kinshasa, 26 juin 2021 (ACP).- Le gouvernement capverdien a annoncé vendredi avoir prolongé l’état de calamité pour 15 jours supplémentaires, à partir du 28 juin, malgré la baisse du nombre de cas positifs au coronavirus dans le pays, a-t-on appris samedi des agences internationales de presse. L’annonce a été faite par le Premier ministre, Ulisses Correia e Silva, dans une allocution à la nation sur la situation de la pandémie au Cap-Vert. L’état de calamité se traduit en pratique par l’adoption de mesures restrictives d’activités concernant le rassemblement de personnes, qui seront en vigueur pendant 15 jours supplémentaires. La décision, selon le chef du gouvernement, est basée sur la nécessité de continuer à mettre en œuvre les mesures de protection pour abaisser encore le taux de transmission, le taux de positivité et le taux d’incidence sur toutes les îles et dans toutes les municipalités. « Nous continuerons d’intensifier la réalisation de tests et d’inspections de respect des mesures sanitaires et de protection individuelle », a-t-il ajouté.

A cette occasion, le directeur national de la Santé, Jorge Noel Barreto, a fait remarquer que 19,6% de la population adulte du Cap-Vert avait déjà été vaccinée avec au moins une dose de vaccin contre la COVID-19. A ce jour, le Cap-Vert compte 32.313 cas confirmés de COVID-19, dont 286 décès et 31.348 guérisons. ACP/CL/Thd