IFES sensibilise les confessions religieuses au genre et à l’inclusion dans un processus électoral

0
197

Kinshasa, 27 juin 2021 (ACP).- La Fondation internationale pour les systèmes électoraux, IFES en sigle, a organisé samedi à l’hôtel Elaïes situé dans la commune de Gombe, un atelier de sensibilisation  au genre et  à  l’inclusion, dans un cycle électoral, à l’intention  des délégués d’un premier groupe de confessions religieuses, à savoir : l’Eglise de réveil, l’Islam et l’Armée du salut.

Cette activité a consisté  en la présentation et à la dissémination de l’étude sur les pratiques d’inclusion mises en œuvre par les Organes de gestion électorale (OGE) en Afrique, publiée par l’IFES en mars 2021.

Dans son allocution, la directrice pays de l’IFES/RDC, Adele Ravidá a axé sa présentation sur les stratégies visant à accroître la participation des femmes, et l’inclusion des personnes vivant avec handicap dans les processus électoraux.

Pour  elle, le choix des confessions religieuses se justifie par le pouvoir important de répercussion des messages qu’elles détiennent, souhaitant que la prochaine loi électorale soit « plus citoyenne », et qu’elle prenne en compte les recommandations de la Société civile.

Intervenant dans le débat, le représentant de l’Église de réveil au Congo,  et expert électoral,  le past. Fofana Mpoyo Muteba, a appelé les femmes et les personnes vivant avec handicap à une participation active aux activités liées au cycle électoral et à initier plusieurs plaidoyers visant à faire entendre leur voix.

Présente en RDC depuis les années 90, l’IFES est l’un des partenaires de la RDC dans les différents cycles électoraux notamment, par son assistance technique à la CENI et son expertise en matière de réformes électorales, signale-t-on.ACP/CL/Fmb