Un Kamikaze d’origine ougandaise identifié comme auteur de l’explosion du Rond-point Malu Malu à Beni

0
433

Kinshasa, 28 juin 2021 (ACP).- Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) informent, dans un communiqué parvenu lundi à l’ACP, que M. Ngudji Abdallah, un sujet d’origine ougandaise, a été identifié comme le  Kamikaze qui s’est fait exploser dans l’attentat  terroriste  commis, dimanche 27 juin dans la soirée, au rond-point Malu Malu  à Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Ce membre d’ADF/MTM très actif au côté de son chef, le sinistre  terroriste Amigo, selon les sources sécuritaires, et chargé de la formation des recrues  et de l’escorte de nouveaux terroristes vers Madina pour leur endoctrinement, avant le déploiement à Mwalika, est décédé sur le champ.

La haute Hiérarchie des FARDC qui  déplore l’acte ignoble posé par ces poseurs de bombes à la paroisse Emmanuel de Butsili, comme au rond-point Malu Malu informe, dans le même communiqué, de la prise en charge médicale immédiate à Beni d’Alpha Masumbuko et Fabrice Talia Pango, les deux femmes blessées lors de l’attentat à l’église.

Par ailleurs, poursuit-on, des mesures sécuritaires urgentes et d’application immédiate ont été prises en vue de protéger la population, à savoir la fermeture des endroits publics et des écoles pour une durée de 48 heures, le bouclage et l’installation des check point sur toute l’étendue de la ville des patrouilles diurnes et nocturnes pédestres et motorisées ainsi que des patrouilles diurnes, nocturnes, pédestres et motorisées.

Les forces de sécurité demandent à la population de la ville de  Béni en plein état de siège « de dénoncer tout mouvement suspect, de se désolidariser  des groupes armés et de se ranger derrière elles pour l’imposition  de la paix et la restauration de  l’autorité de l’Etat », conclut le communiqué.

ACP/CKM/NKV