Le projet Progress auprès des FARDC apprécié au ministère de la Défense

0
290

Kinshasa, 30 juin 2021 (ACP).- Le ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Gilbert Kabanda Kurhenga, a remercié l’Union européenne à travers le projet « Progress », pour les efforts déployés pendant 6 ans, afin d’accompagner les FARDC dans leur marche vers la professionnalisation et la montée en puissance, au cours de la cérémonie de la fin du contrat, organisé au CHESD.

Le ministre de la Défense a, à cet effet, rappelé les actions phares réalisées dans le cadre de ce contrat qui se résument en trois volets, à savoir la formation, la consolidation de la base de données des FARDC et la construction en cours de l’hôtel de la Défense pour abriter le cabinet et les services du secrétariat général à la Défense.

Pour ce faire, il a félicité l’équipe des experts du Progress, tout en promettant de l’appropriation des acquis de l’expérience de cette interaction positive et du perfectionnement de l’outil de gestion à tous les niveaux.

Le coordonnateur du Programme d’Appui de la réforme du secteur de sécurité, volet Défense (Progress), M. Mahammat, a, dans sa présentation sur les différentes réalisations que son projet a réalisé de juin 2015 à juin 2021, passé en revue ces activités et l’impact de ces réalisations dans les différents services des forces armées de la RDC.

Les délégués de l’Union européen et de COFED ont, tour à tour, remercié le gouvernement congolais pour la confiance qu’il leur a témoignée, tout en rassurant leur disponibilité de continuer cette réforme qui a déjà commencé au sein des FARDC.

ACP/ODM/KJI