UE : la commission européenne se prépare à une réouverture prudente du secteur culturel

0
179

Kinshasa, 30 juin 2021 (ACP).- La Commission européenne a publié mardi des lignes directrices pour la réouverture en toute sécurité des secteurs culturels et créatifs dans l’Union européenne (UE), ont rapporté des agences de presse internationale.

La réouverture des secteurs culturels et créatifs pour les rendez-vous festifs de l’été devrait se faire progressivement, a affirmé Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne et commissaire à la Promotion du mode de vie européen, lors d’une conférence de presse.

Les États membres de l’UE devront tenir compte de leur propre couverture vaccinale face à la Covid-19 et de leur situation épidémiologique lors de la réouverture de leurs établissements et événements culturels, selon M. Schinas.

Le contexte dans lequel se déroulent les événements culturels et créatifs sera également déterminant, a-t-il expliqué avant de souligner qu’un événement en plein air sera considéré comme plus sûr qu’un événement en intérieur, où une ventilation adéquate et le nombre de participants seront des éléments clés.

Les résultats encourageants d’événements expérimentaux organisés dans cinq pays européens au printemps montrent que les événements en direct n’accélèrent pas l’infection si des mesures telles que le contrôle à l’entrée et le port de masques sont respectées, indiquent les lignes directrices.

Dans les établissements culturels, les États membres devraient mettre en place une série de mesures, telles que l’installation d’une ventilation adéquate, l’assurance que tout le personnel est vacciné, l’application du port du masque et de l’hygiène des mains, le maintien d’une distanciation sociale, la recherche des cas contacts et un plan de préparation.

Pour aider les secteurs de la culture et de la création à se rétablir, l’UE « activera toute une série d’actions et d’outils », selon M. Schinas.

Le budget a été augmenté de 4,5 milliards d’euros (5,35 milliards de dollars américains) au total pour la période 2021-2027 afin de contribuer au financement de la relance du secteur, a dit Mariya Gabriel, commissaire européenne chargée de l’innovation, de la recherche, de la culture, de l’éducation et de la jeunesse.  ACP/ODM/KJI