Le Président Félix Tshisekedi et son épouse à la messe de suffrage en mémoire de feu Gaston Kabwa Kabwe

0
686

Kinshasa, 1er juillet 2021 (ACP).- Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, accompagné de son épouse, Denise Nyakeru Tshisekedi, a assisté, jeudi, en la Cathédrale Notre Dame de Linguala, à Kinshasa, à la messe de suffrage dite en mémoire de feu Gaston Kabwe Kabwa, directeur de cabinet-adjoint du conseiller spécial du Chef de l’État en charge de la Sécurité, décédé le 24 juin dernier en Afrique du Sud, des suites d’une maladie.

Plusieurs hautes personnalités ont également assisté à cette célébration eucharistique, parmi lesquelles les présidents du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, de l’Assemblée nationale, Mboso Nkodia Pwanga et le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kienge. Sénateurs, députés, membres du gouvernement, officiers généraux des FARDC et de la PNC, membres de famille, amis et connaissances ont également rehaussé de leur présence cette célébration eucharistique dite en mémoire de l’illustre disparu.

On a noté aussi la présence remarquée de Jean-Dominique Okemba, Conseiller spécial du Président Dénis Sassou Nguesso du Congo/ Brazzaville.

Né à Kinshasa le 29 décembre 1972, Gaston Kabwe Kabwa était Licencié en Droit de l’Université de Kinshasa(UNIKIN), et détenteur d’un Master 2 en Droit de l’Université Paris I Panthéon- Sorbonne et d’un doctorat d’État en Droit de la même université, avant d’être nommé professeur d’université à la faculté de Droit de l’Université de Kinshasa en 2012.

Avocat inscrit au Barreau de Kinshasa/Gombe, Gaston Kabwe Kabwa était auteur d’une dizaine d’articles scientifiques.

Le défunt a laissé une femme et trois enfants.

Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo revenait, ce même jeudi de Goma, au Nord-Kivu, où il s’était rendu depuis le 12 juin dernier, pour soulager la population de cette province, victime des dégâts causés par l’éruption volcanique de Nyiragongo.

Le Chef de l’État, en sa qualité de Commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et de la Police Nationale congolaise (PNC) a également saisi l’occasion de sa présence dans cette partie du pays pour y palper du doigt la situation sécuritaire du moment, où des forces négatives sèment, depuis des décennies, mort et désolation parmi les populations des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Il s’était, à cet effet, rendu à Bunia, en Ituri et à Butembo et Béni, au Nord-Kivu. Il a par la même occasion rencontré, tour a tour, ses homologues Yoweri Kaguta Museveni de l’Ouganda et Paul Kagame du Rwanda, dans le cadre du renforcement des liens de coopération et d’amitié entre la RDC et ces deux pays voisins de l’Est. ACP/Fng/GGK/May