La session tarifaire recommande au gouvernement de finaliser l’intégration de la RDC au ZLECAF

0
672

Kinshasa, 02 juillet 2021 (ACP).- Les participants aux travaux de la commission tarifaire de la Zone de libre-échange continental africaine (ZLECAF), qui ont clôturé leurs travaux jeudi 1er juillet, ont recommandé au gouvernement de finaliser l’intégration de la République démocratique du Congo (RDC) à la ZLECAF en déposant les instruments de ratification à la commission de l’Union africaine (UA), a appris l’ACP des sources du ministère des Finances.

Ils ont également préconisé  l’adhésion de la RDC au mécanisme de facilitation reconnue par l’UA, en vue de compenser les pertes des recettes douanières et mesurer la nécessité afin de soutenir la compétitivité des industries nationales et relancer la production agricole.

La vice-ministre des Finances, O’neige N’sele, qui a procédé jeudi 1er juillet ladite session, s’est dite satisfaite du travail abattu par les participants qui ont réussi à valider le projet tarifaire ZLECAF qui prend en compte le démantèlement tarifaire tel que prévu pour la premier opéralisation de la ZLECAF, et qui va permettre à la Direction générale des douanes et accises (DGDA), de fonctionner dans le strict respect des normes qui régissent ce secteur.

Elle a affirmé qu’il est du devoir du gouvernement d’accompagner les opérateurs économiques et elle les appelés à être compétitifs vis-à-vis de ce grand marché qui s’ouvre à eux, tout en appelant.

la DGDA à former ses agents et cadres sur le tarif de ZLECAF, ainsi que sur les règles d’origine applicable dans le cadre des échanges commerciaux avec d’autres de la communauté africaine, afin de sécuriser les recettes publiques dans ce nouveau contexte. « Je demande à la Direction générale de la DGDA de vulgariser le plus rapidement ces instruments auprès des opérateurs économiques, et à tous les partis prenants nationaux, afin de leur permettre d’en tirer les meilleurs profils », a conclu la vice-ministre O’neige N’sele.

Pour le Directeur général intérimaire de la DGDA, Jean Baptiste Nkongolo Kabila, le nouveau tarif douanier qui vient être validé, est d’une importance particulière pour la RDC en ce moment précis. Une fois promulgué, il permettra entre autre à la douane de collecter efficacement l’impôt douanier dans le contexte de  libre-échange. Il constituera l’instrument devant permettre à notre pays de participer effectivement aux échanges référentiels de  la ZLECAF lancés depuis le 1er janvier 2021sous réserve de réciprocité.ACP/