Le taux de change demeure stable depuis plus de six mois sur le marché de change

0
211

Kinshasa, 03 juin 2021 (ACP).-Le taux de change du Franc congolais est demeuré stable depuis plus de six sur le marché de change éparpillés à travers la ville de Kinshasa, en oscillant entre 1.985 (mille neuf cent quatre-vingt-cinq) et 1.997 (mille neuf cent quatre-vingt-dix-sept) FC le dollar américain à l’indicatif tandis qu’au parallèle le taux s’est situé entre 2.000 (deux mille) et 2.025 (deux mille vingt-cinq) FC, a relevé l’ACP au cours de la période précitée.

La semaine du 28 juin  au 05 juillet comme et celle du 21 au 27 juin, le taux de change d’un dollar américain est resté stable en se négociant à 1987,46 (mille neuf cent quatre-vingt-sept, quarante-six centimes)  FC pour un dollar américain à l’indicatif et à 2.015 (deux mille quinze)  ou 2025 (deux mille vingt-cinq) FC, le dollar américain au marché parallèle.

Le Comité de conjoncture économique du gouvernement qui s’était réuni jeudi dernier a attesté cette stabilité économique tout en précisant qu’elle est consécutive au pacte de stabilité signé entre la Banque centrale du Congo (BCC) et le gouvernement Sama Lukonde. Ce pacte consiste à ne dépenser que sur base des recettes réalisées et a cependant, favorisé la croissance économique.

Il a relevé, par ailleurs, que la situation économique au plan mondial évolue positivement ce malgré la baisse des prix des matières premières à l’exception du cobalt et du manganèse.

En interne, le Comité de conjoncture économique a noté une accélération du niveau de formation des prix pour lequel le Premier ministre demande au ministre de l’Economie de suivre de près et d’élucider les causes.

Toutefois, il sied de rappeler que le Premier ministre a appelé les membres de son équipe à rester concentrés sur le programme d’action du gouvernement  dont certaines ont porté sur la diversification de l’économie, la maîtrise du cadre macroéconomique, la construction et la réhabilitation des routes, ports et ponts.

Ce rappel consiste à faire bénéficier à la population, les dividendes de la croissance économique et de la paix ce par la baisse des prix des produits de grande consommation et des transports, notamment aérien. ACP/CL/Cfm