Le secrétaire général des Nations unies exprime sa profonde inquiétude face à la situation dans la région éthiopienne du Tigré

0
170

Kinshasa, 04 juillet 2021 (ACP).- Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a exprimé samedi sa profonde préoccupation face à la situation au Tigré, dans le nord de l’Ethiopie, ont indiqué dimanche des médias étrangers. « Je suis profondément préoccupé par la situation actuelle au Tigré », a déclaré le chef de l’ONU.

« Il est essentiel d’avoir un véritable cessez-le-feu ouvrant la voie à un dialogue capable d’apporter une solution politique au Tigré », a-t-il ajouté. Le secrétaire général a également souligné que la présence de troupes étrangères est un facteur aggravant de confrontation. « Dans le même temps, un accès humanitaire complet et un accès humanitaire restreint doivent être garantis à l’ensemble du territoire. La destruction d’infrastructures civiles est totalement inacceptable », a-t-il dit.

Selon les médias, la nourriture et le carburant s’épuisent dans la capitale de la région du Tigré déchirée par la guerre, tandis que 400 000 personnes sont plongées dans une situation de famine et que près de 2 millions sont proches d’y tomber à leur tour, suscitant de nouveaux appels à un accès humanitaire sans entrave.

Les Nations unies ont averti vendredi que le conflit pourrait rapidement reprendre au Tigré, où les combattants locaux ont proclamé la victoire cette semaine après une guerre de huit mois contre le gouvernement central et ses forces alliées. ACP/CL/Fmb