Canal de Suez: un accord à l’amiable trouvé pour relâcher le navire «Ever Given»

0
378

Kinshasa, 5 juillet 2021. Un accord à l’amiable a été trouvé pour relâcher  le navire »Ever Given » qui avait bloqué le canal de Suez, ont rapporté lundi, les médias internationaux.

Selon des sources bien informées, l’accord à l’amiable de l’Ever Given comporte le paiement de 240 millions de dollars à l’autorité du canal avant que le porte-conteneurs ne lève l’ancre.

Le porte-conteneurs géant qui avait bloqué le canal de Suez  durant  une semaine en mars pourra repartir le mercredi 7 juillet après avoir été saisi en attendant le paiement des dommages et intérêts.

Un accord à l’amiable a en effet été trouvé entre l’autorité du canal de Suez et les propriétaires du Ever Given, la compagnie nipponne Shoei Kisen Kaisha.

Le porte-conteneur Ever Given, retenu depuis fin mars en Égypte après avoir bloqué le canal de Suez, sera libéré mercredi selon les termes d’un accord d’indemnisation entre le propriétaire et les autorités égyptiennes annoncé dimanche.

Ce sont les propriétaires du Ever Given qui ont annoncé la nouvelle sans donner plus de détails, ont rapporté les sources.

Mais l’information a été implicitement confirmée par l’autorité du canal de Suez qui a invité plusieurs médias à venir à Ismaïlia pour assister à un événement. Interrogé sur la nature de l’événement, le service de presse du canal répond officieusement qu’il s’agit du départ du Ever Given du Grand lac Amer.

Selon ces sources, l’accord à l’amiable comporte le paiement de 240 millions de dollars à l’autorité du canal avant que l’Ever Given ne lève l’ancre. 300 millions de dollars seront ensuite payés par traites sur un an.

550 millions de dollars à payer

L’Autorité du canal de Suez (SCA) avait commencé par réclamer 900 millions de dollars avant de progressivement réduire les dommages et intérêts à 550 millions (463 millions d’euros environ). Le Ever Given transporte de la marchandise dont la valeur est estimée à près de 2 milliards de dollars.

D’une capacité de plus de 200 000 tonnes, l’Ever Given s’était échoué le 23 mars bloquant la circulation sur le canal où passe près de 10% du commerce maritime mondial. Le navire géant, battant pavillon panaméen et exploité par l’armateur taïwanais Evergreen Marine Corporation, avait encastré sa proue dans la rive est.

Les opérations de dégagement, qui ont duré six jours, ont nécessité plus d’une dizaine de remorqueurs, ainsi que des dragues pour creuser le fond du canal, opération compliquée par la nature rocheuse du terrain. Au total, 422 navires, chargés de 26 millions de tonnes de marchandises ont été bloqués pendant six jours. Et un employé de la SCA est mort durant le renflouage du navire. ACP/Fng/CKM