Le rappeur Magloire Lukumu propose la mise en place d’un cadre pour un encadrement de la musique urbaine

0
326

Kinshasa, 5 juillet 2021(ACP).- Le  chanteur et rappeur chrétien, Magloire Lukumu alias MLK plume, a évoqué la nécessité pour le gouvernement de mettre en place des mesures d’encadrement de la musique urbaine, visant à lui garantir un contenu éducatif, en guise de solutions pour combattre la dépravation des mœurs  de la jeunesse à travers ce type de musique.

Cet artiste-musicien qui s’exprimait en marge de la Fête internationale de la musique célébrée le 21 juin de chaque année, a fait savoir que la musique urbaine, autrement appelée musique populaire ou de rue, connait  en RDC une évolution positive, en même temps elle accuse des faiblesses.

L’évolution positive est perceptible par le fait qu’elle émerge dans les milieux congolais, sous une nouvelle forme, avec une variété des styles actuellement en vogue, notamment le R&B, l’Afro beat, le folk moderne, etc.

Ses faiblesses sont plus remarquables du point de vue de son contenu qui n’est généralement pas instructif, vu que ceux qui exercent ce  genre de musique, particulièrement les jeunes désœuvrés, aux mœurs dépravées, prennent de plus en plus plaisir à créer et à diffuser par diverses voies  des chansons malsaines.

C’est dans ce cadre, qu’il a suggéré à  la Commission de censure s’applique à empêcher la vulgarisation des  chansons malsaines produites par ces jeunes et envisager  à l’inverse, une politique visant à  faire d’eux des partenaires d’éducation de masse.

En ce qui le concerne, il a promis de s’investir pour changer cette donne,  grâce à une production musicale au contenu  chrétien dans laquelle  les notions de savoir-vivre, de moralité et d’éthique chrétienne seront  privilégiées, avant d’inviter ses collègues artistes à faire de même pour relever ce défi.

 Le rap pour dénoncer les épreuves des chrétiens au siècle présent

Par ailleurs, le rappeur chrétien MLK plume, a affirmé qu’il a choisi de pratiquer le rap comme moyen d’évangélisation et de dénonciation des épreuves et tentations vécues par les chrétiens durant le siècle présent, où le mal s’accroît, l’amour disparait, la discrimination due à l’appartenance au christianisme  est devenue récurrente.

« Le rap est juste un genre musical pour  susciter un éveil  de conscience ou une révolte dans l’esprit dans le chef du public, en rapport à une situation donnée », a-t-il expliqué, estimant que l’Etat congolais, peut s’en servir pour renforcer la sensibilisation des couches sociales au changement des mentalités, à la prévention contre la COVID-19, l’amour de la patrie etc.

Magloire Lukumu est un auteur compositeur, chanteur et rappeur chrétien,  membre de la Paroisse internationale protestante de Kinshasa (PIPKIN) et ancré dans les styles  tels que le Trap soul, l’Afro trap ainsi que l’Afro pop.

Depuis son lancement en 2016 dans la profession musicale, MLK plume, a déjà réalisé deux singles à savoir : « Danse pour Jésus », « True love »,  réalisés  respectivement en septembre 2020 et avril 2021, en featuring avec  son collègue Elie Tshebwe. ACP/Fng/CKM