Le ministère des ITP dévoile son programme intérimaire d’activités

0
261

Kinshasa, 06 juillet 2021 (ACP).-  Le ministre d’Etat en charge des Infrastructures et travaux publics (ITP), Alexis Gisaro Muvunyi, a procédé, lundi à Kinshasa, en présence de son collègue des Finances, Nicolas Kazadi, au dévoilement du programme intérimaire d’activités de son secteur.

Selon un communiqué du cabinet du ministre des ITPR reçu mardi à l’ACP,  ce programme est axé sur la réhabilitation des routes nationales,  voiries et  infrastructures connexes.

Il est élaboré en vue de soutenir l’économie nationale et améliorer le vécu quotidien de la population, dans le cadre de la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Il sera financé, a-t-il soutenu, sur les ressources propres du gouvernement et les bailleurs de fonds, notamment la Banque mondiale et le programme Sino-congolais à près de trois milliards des dollars américains et porte sur 2.600 km des routes pour la première phase.

Son élaboration consiste à faciliter la mise en œuvre de financement des actions du ministère des infrastructures et des travaux publics, a-t-il soutenu.

Selon lui, la séance de travail a permis de mettre à jour la manière dont le plan d’action du ministère a été élaboré et comment le gouvernement peut entrer en discutions avec les partenaires pour être financer à très court terme.

Les deux membres du gouvernement ont exprimé la nécessité d’échanger les informations sur les objectifs à atteindre dans le cadre de ce projet afin de faciliter la mise en œuvre de financement sans perdre le temps.

« Le programme consiste à couvrir dans la première phase 2600 km en deux temps, quelques ouvrages commerciaux connexes et la voirie pour un budget de 3 milliards de dollars », a souligné le ministre Kazadi.

Le directeur général de l’Agence congolaise des grands travaux (ACGT), le coordonnateur de la cellule Infrastructures et quelques membres du cabinet du ministre des ITP dont le directeur de cabinet, ont pris part à cette réunion.

Pour rappel, le ministre d’Etat en charge des ITP et son collègue des Finances, Nicolas Kazadi  avaient auparavant coprésidé une autre réunion, vendredi dernier, sur le contrôle  du circuit des fonds que le gouvernement affecte à l’entretien et à la modernisation des routes.

Au cours de cette rencontre, Nicolas Kazadi avait indiqué que son ministère a résolu de travailler en étroite collaboration avec le ministère  des ITP, au travers une commission déjà mise en place, pour juguler  l’opacité dans la gestion de fonds destinés à l’entretien des routes. Il a souligné également que  l’absence de contrôle des travaux est à la base  des détournements de fonds alloués à l’entretien des routes  et du non-achèvement des travaux.

ACP/Fng/CL/KJI