JICA : remise de l’aide d’urgence en faveur des victimes de l’éruption volcanique du  Nyiragongo

0
174

Kinshasa, 07 juillet 2021 (ACP).- Le représentant résident de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) en République démocratique du Congo (RDC), Kazunao Shibata, a procédé, mardi, à la remise symbolique de l’aide d’urgence au ministre des Affaires sociales et actions humanitaires, en faveur des victimes de l’éruption volcanique de Nyiragongo à Goma, dans la province du Nord-Kivu.

Au cours de la cérémonie organisée à cet effet, le représentant de la JICA en RDC, Kazunao Shibata, le ministre des Affaires sociales et actions humanitaires, Modeste Mutinga Mutuishayi et le chargé d’affaires de l’ambassade du Japon en RDC, Kentaro Mitami, ont signé le texte de l’accord relatif à cette  dotation.

Le représentant résident a indiqué que le Japon, qui est l’un des pays victimes des catastrophes naturelles, exprime sa compassion à la RDC suite à ce fléau à travers cette dotation.

L’aide remise par la JICA, a-t-il précisé, est composée essentiellement de bâches, de purificateur d’eau et de jerrycans portables, pour soutenir la population sinistrée installée dans différents sites et, en partie, celle qui sera relocalisée dans les sites temporaires d’accueil en cours d’aménagement dont Kibaya Buhumba et Kanyaruchiya dans la région de Goma.

« Je souhaite d’abord partager avec vous ma profonde sympathie face à cette tragédie qui a causé des pertes en vie humaine et des dégâts matériels avec plus de 4.000 ménages déplacés. Ces chiffres ne reflètent qu’un aspect de la réalité. Derrière ses statistiques se cachent des personnes, des familles de toutes catégories ou plus de 6.000 ménages déplacés vivent dans les tentes », a t-il déclaré.

Selon Mr Kazunao Shibata, le Japon concentre 7% des volcans actifs au monde. Dans ce cadre, a-t-il souligné, la JICA s’engage à tout mettre en œuvre pour faciliter la participation des stagiaires de la RDC aux programmes de formation au Japon en vue de renforcer les capacités des experts locaux sur les matières de volcanologie en considération de l’expérience du Japon dans ce secteur.

« Dans les années 80, plusieurs volcanologues japonais ont visité la ville de Goma et ses environs. Certains ont gardé des liens étroits avec leurs homologues congolais à ce jour », a-t-il dit. Il a, par ailleurs, salué la volonté du gouvernement congolais et les acteurs humanitaires locaux qui apportent leur assistance aux populations déplacées.

Le Japon réitère son engagement de solidarité avec la RDC

Le chargé d’affaires de l’ambassade du Japon en RDC, Kentaro Mitami, a, à cette occasion, indiqué que le Japon réitère son engagement de solidarité avec la RDC pour le bien-être de la coopération.

« Le Japon manifeste sa solidarité à toute la population congolaise frappée par cette catastrophe naturelle. J’espère que cette aide va répondre aux besoins urgents de la population de cette partie de la RDC », a-t-il déclaré.

S’exprimant au nom du gouvernement, le ministre des Affaires sociales et actions humanitaires, Modeste Mutinga Mutuishayi, a remercié la coopération japonaise pour ce geste amical aux populations de Goma, avant d’indiquer que le bilan de la catastrophe naturelle s’élève à trente deux (32) morts, vingt quatre (24) villages engloutis, dix sept (17) écoles détruites ainsi que les installations de la Snel et de  la Regideso.

« L’apport du Japon vient au bon moment. Cette aide a été bien appréciée par la population de Goma. C’est une prouesse du point de vue logistique, et un effort du point de vue financier de la part du Japon. Car, l’aide est partie de Tokyo d’un gros porteur 747 qui a atterri à Kigali et le ramener en transport pour Goma. Nous avons encore du chemin à parcourir pour les milliers des personnes sinistrés. Nous devons les accompagner » a souligné le ministre Modeste Mutinga. ACP/ODM/CL/KJI