Nord-Kivu : les journalistes appelés à multiplier la sensibilisation à la lutte contre la Covid-19 à Goma

0
148

Goma, 07 juillet 2021 (ACP).- Le coordonnateur provincial du Programme élargi de vaccination (PEV), le Dr Hans Bateyi a, au cours d’un entretien accordé à la presse mardi à Goma, appelé les journalistes à mettre beaucoup plus de substances à la sensibilisation à la lutte contre la Covid-19, en vue d’amener la population à faire face à cette troisième vague de cette pandémie qui s’annonce très virulente, avec une montée de contamination exponentielle.

Selon le Dr Bateyi, les journalistes ont un rôle très capital à jouer dans ce combat à leur titre de courroie de transmission des messages entre les gouvernants et les gouvernés, par lequel, ils peuvent influencer les citoyens au strict respect des mesures barrières qui semblent subir un relâchement suite surtout à la désinformation tournant autour de cette ravageuse maladie.

Il a insisté que cela soit fait le plus rapidement possible à Goma, par le fait que cette ville, actuellement la deuxième du pays en termes de contamination de cette maladie virale, a connu des sérieux problèmes qui ont fait que les mesures barrières ne soient quasi-totalement pas respectées.

La récente éruption du volcan Nyiragongo qui a causé la fuite massive des populations ne pouvait pas permettre qu’il y ait une attention soutenue sur les mesures préventives contre la Covid-19, a-t-il indiqué, avant de relever que cela est l’une des causes majeures qui expliquent la montée des cas de contamination à Goma.

Raison pour laquelle, a souligné le Dr Bateyi, les efforts de tout le monde, plus particulièrement des professionnels de médias, ayant le privilège d’atteindre le plus grand nombre possible du public, sont recommandés pour renforcer la sensibilisation et la vulgarisation sur le mode de transmission de ce virus mortel.

Environ 7.000 personnes ont déjà reçu la première dose du vaccin AstraZeneca au Nord-Kivu et les opérations y relatives se poursuivent chez les personnes âgées et celles présentant les maladies chroniques comme l’hypertension, le diabète, les maladies cardiaques et le personnel soignant, a-t-il conclu. ACP/KOMBO/KMS/BSG