Antoinette Kipulu ramène au calme les agents du ministère de la Formation professionnelle

0
324

Kinshasa,  08 juillet 2021(ACP).- La ministre de la Formation professionnelle et métiers (FPM), Antoinette Kipulu Kabenga a  échangé, dans son cabinet de travail à la Gombe, avec  la délégation  syndicale des agents de son ministère, après leur manifestation réclamant, lundi dernier, la suspension de la secrétaire générale, Mme Emérence  Rubuye N’Simire, a appris jeudi l’ACP de la cellule de communication dudit ministère.

Selon la source, la ministre Antoinette Kipulu a répondu  favorablement aux desiderata des agents exprimés dans la rue, et repris dans leur cahier de charges déposé la veille.

«Pour ce qui est des questions se rapportant aux finances, il faudra attendre les résultats de l’audit fait par l’Inspection générale des Finances (IGF), déjà à  pieds d’œuvre», a-t-elle annoncé à la délégation, ajoutant qu’ à propos des locaux, quelques uns  ont été accordés, après concertation avec son collègue des Infrastructures et travaux publics (ITPR)  et que ce n’est qu’une question d’heures pour les, afin d’améliorer les conditions de travail des agents.

A l’issue de leur échange, la délégation syndicale s’est dite satisfaite de l’attention accordée par la ministre de  tutelle à leurs doléances, avant de saluer sa bravoure quant au suivi de leurs revendications.

Ces manifestants  du ministère de la Formation professionnelle et métiers ont revendiqué  notamment, le respect du cadre organique, l’harmonisation de leur situation salariale selon les grades, l’acquisition des moyens des transports pour tout le personnel et la récupération de certains centres de formation confisqués par d’autres ministres, rappelle-t-on.

Cette question trouvera des réponses  appropriées   pendant les travaux  encours   au niveau de   l’EPST sur le la mise en place d’une commission mixte pour mettre fin aux divergences entre les deux ministères. ACP/Zng/GGK/Mni