Quatre des assassins présumés du président Moïse tués, deux interpellés à Haïti

0
128

Kinshasa, 08 juillet 2021 (ACP).- La police haïtienne a interpellé mercredi deux des assassins présumés du Président Jovenel Moïse, tandis que quatre autres ont été tués lors de la tentative d’interpellation, a annoncé Léon Charles, directeur général de la Police nationale cité jeudi par des médias étrangers.

L’opération a permis de libérer trois policiers que les tueurs présumés avaient enlevés tôt mercredi lors de l’attaque de la résidence de M. Moïse, a-t-il ajouté au côté du Premier ministre par intérim, Claude Joseph et ,d’autres officiels.

Ces interpellations ont eu lieu peu avant 18h à l’issue d’un intense échange de tirs dans le quartier aisé de Pèlerin à Port-au-Prince, celui-là même où se trouve la résidence du défunt président, a tweeté un peu plus tôt le secrétaire d’Etat à l’Information, Frantz Exantus.

Lors de la conférence de presse de M. Charles, le ministre de la Culture et de la Communication Pradel Henriquez a précisé que le commando était composé d’étrangers parlant anglais et espagnol, sans toutefois donner leur nationalité ou leur identité. M. Joseph a pour sa part assuré que la situation en Haïti était « sous contrôle« .

Une autopsie de M. Moïse va par ailleurs être pratiquée, a-t-il dit, ajoutant que l’épouse du défunt Président, Martine Moïse, était « hors de danger » après son transfert dans un hôpital de Miami aux Etats-Unis. ACP/Zng/GGK /Mni