Les journalistes informés de la vision du Programme pays quinquennal 2020-2024 du PNUD

0
407

Kinshasa, 09 juillet 2021 (ACP).- Les journalistes du secteur du développement ont été informés mercredi de la vision du Programme pays quinquennal 2020-2024 du PNUD, au cours d’un café de presse à Kinshasa.

Le représentant résident adjoint du PNUD, Laurent Rudasingwa, qui a conjointement animé ce café de presse avec ses collègues, a présenté aux médias le programme et ses différents axes prioritaires ainsi que les stratégies qui les sous-tendent.

Ce programme, a-t-il indiqué, s’aligne sur le plan national de développement et le Plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable pour les quatre ans à venir, et s’articule autour de trois domaines d’intervention.

Il s’agit des domaines relatifs à la consolidation de la paix et à la gouvernance, au développement durable, à la protection de l’environnement et à l’adaptation aux changements climatiques ainsi qu’à la stabilisation et relèvement dans les zones en conflits.

Outre ces trois programmes, a-t-il poursuivi, le PNUD renferme en son sein d’une unité qui se charge des stratégies visant la promotion de la gouvernance pour le développement durable, la transformation économique et la gestion durable des ressources naturelles, la stabilisation et le renforcement notamment de la résilience des populations.

Soulignant le rôle que jouent les médias, le représentant résident adjoint du PNUD a, à l’issue de la rencontre, reconnu que les médias font partie des maillons de la chaine susceptible de relayer les échos de toutes les activités réalisées par cet organisme en vue de faire connaitre l’impact de son travail sur la population congolaise et les bénéficiaires des services.

La coordonnatrice du Programme dénommé « CIDD », Nelly Kankolongo, a noté que la part du PNUD dans l’élaboration de cet outil de planification se situe à deux niveaux, à savoir, son apport financier pour le diagnostic des provinces et la validation du document du travail par les parties prenantes et  son appui technique à travers lequel le PNUD met à la disposition du gouvernement des experts pour leur déploiement en provinces.

Le Team du PNUD/leader du pilier gouvernance et consolidation de la paix, Lucien Tulu, s’est appesanti, pour sa part, sur la gouvernance démocratique plus particulièrement sur les élections.

Le PNUD, a-t-il dit, vient en appui aux institutions en matière de renforcement des capacités nationales et d’accompagnement des autorités dans l’évaluation des processus électoraux.

Cet expert s’est réjoui de voir le comité exécutif au niveau du siège du PNUD à New York valider ce programme dont le budget global est de 400 millions de dollars US, en raison d’un budget annuel avoisinant les 130 millions de dollars Us. Il a affirmé que cet outil se décline en actions concrètes des plans de développement provinciaux.

Auparavant, Mme Clarisse Museme, de l’Unité de communication du PNUD, avait indiqué que l’objectif de ce café de presse consistait en la présentation du document du Programme pays 2020-2021 en mettant un accent sur les domaines prioritaires du PNUD en RDC.

Il s’agissait aussi, de donner les grandes lignes des réponses aux défis de développement abordés dans ce document de planification du développement. ACP/Fng/ODM/KJI/JFM