Maniema : l’autorité provinciale sollicitée pour la restitution des viandes de brousse saisies par le service de l’Environnement à Kindu

0
116

Kindu, 09  Juillet  2021  (ACP).- Les femmes vendeuses des viandes de brousse victimes de la saisie irrégulière de leur marchandise dans les différents marchés de Kindu par le service provincial de l’Environnement ont sollicité, dans une déclaration radiodiffusée mardi, l’implication de l’autorité provinciale pour la restitution correcte de la quantité de viande saisie ainsi que leur argent évalué à environ 12.000.000 FC, fruits de leurs ventes journalière et leurs téléphones portables volés par des badauds à la faveur du désordre qui a caractérisé ce pillage organisé par ce service public.

Selon Madame Yvonne Kakonibwa, leur porte-parole, ces femmes vendeuses entendent non seulement traduire en justice le coordonnateur provincial de l’Environnement au Maniema, Josué BelokoMbololongo, mais organiser des mouvements populaires de masse si elles ne sont pas remises diligemment dans leurs droits, leurs marchandises saisies étant la seule et unique source de revenue pour la survie de leurs familles et la scolarisation de leurs enfants.

Cette opération de saisie de ces viandes de brousse organisée le 01 juillet dernier, alors qu’elles s’attendaient au moratoire de dix(10) jours traditionnellement accordé pour leur permettre d’écouler leurs marchandises, est désapprouvée par l’autorité provinciale qui avait aussitôt enjoint Josué Beloko de remettre ces femmes victimes dans leurs droits, faute de PV de saisie habituellement établi en pareil cas. ACP/Fng/nig