Le CNSC exhorte le gouvernement à accélérer le processus de la mise en place dans les entreprises publiques

0
201

Kinshasa, 10 juillet 2021 (ACP).- Le Conseil national de la société civile engagée pour le suivi et l’accompagnement citoyen (CNSC) a exhorté le gouvernement de l’Union sacrée de la nation, que dirige le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, dans un communiqué de presse parvenu samedi à l’ACP, a accélérer le processus de nomination des mandataires publics pour assurer une gestion efficace des ressources du pays et répondre ainsi aux besoins sociaux de la population.

« Nous recommandons au Président de la République et au Gouvernement central d’accélérer la mise en place dans les entreprises publiques, dans le but de parachever l’œuvre grandiose de la nouvelle dynamique lancée par le Chef de l’État et d’assurer une gestion efficace des ressources du pays facilitant ainsi la matérialisation de la vision de l’Union sacrée de la nation », peut-on lire dans ce document qui la signature du président de cette structure, Joseph Nkinzo.

Le CNSC a aussi invité les institutions politiques du pays de travailler de cœur avec la société civile dans l’optique d’améliorer le vécu quotidien de la population qui souffre de nombreuses crises, notamment sécuritaire, environnementale, sociale et sanitaire, avant de les appelé de privilégier l’intérêt supérieur du souverain primaire, à ne pas annihiler les espoirs de la population exprimés juste après le discours du Chef de l’État du 23 octobre dernier appelant toutes les forces vives à rejoindre l’Union Sacrée de la nation.

Il a demandé, enfin, au président du Sénat, le Pr Modeste Bahati Lukwebo en sa qualité de coordonnateur de l’Union sacrée de la nation, de s’impliquer personnellement dans la démarche visant à faire participer la société civile dans la mise en œuvre des recommandations issues des consultations ayant abouti à la création de la plateforme au pouvoir. ACP/Zng/Cfm/Thd