Une décortiqueuse d’arachides et un moulin à cosettes de manioc manuels  pour répondre aux problèmes sociaux de la population

0
312

Kinshasa, 11 juillet 2021(ACP).- L’ONGD dénommée : Service d’assistance  et de promotion sociale (SAPS) vient de mettre sur pied deux machines manuelles à savoir une décortiqueuse d’arachides et un moulin à moudre, en vue de répondre aux problèmes  sociaux de la population, a indiqué le président du SAPS, François Maleba Mpakiamayi, vendredi au cours d’un entretien avec l’ACP.

« Mon souci était d’apporter une solution aux récurrents de délestage et de coupures  d’électricité qui mettent en mal, tant à Kinshasa que dans l’arrière-pays, les ménages. C’est ainsi que nous avons commencé par la ville de Kinshasa avec les deux machines manuelles, qui nous ont pris un mois et demi de fabrication, sur fonds propre. Les ménagères pourront désormais moudre leur cossettes de manioc ou décortiquer leur arachides, sans crainte de délestage ou coupure d’électricité », a-t-il souligné.

M. Maleba reste convaincu que le développement de la République démocratique du Congo (RDC) doit commencer par les congolais eux-mêmes, d’où, son plaidoyer pour un soutien financier en faveur de son projet. Il a réitéré son engagement à poursuivre et à étendre ce projet à travers toutes les provinces du pays.

C’est dans ce cadre qu’il envisage introduire un dossier auprès du Fonds de promotion de l’industrie (FPI) qui finance des projets à impact visible, afin de créer, non seulement de l’emploi, mais aussi de parfaire et de multiplier son invention, ce, dans l’intérêt de la collectivité.

Le SAPS intervient dans le domaine social en apportant du soutien aux personnes du 3e âge, les veuves et les veufs, les orphelins,  les enfants abandonnés, le reclassement des handicapés et assure également la tutelle des mineurs en liberté, rappelle-t-on. ACP/CL/Fmb