Le ministre Tenge Litho demande aux bourgmestres de lui soumettre  le plan sécuritaire de leurs communes respectives

0
169

Kinshasa,12 juillet 2021(ACP)- Le ministre  provincial de l’Intérieur ai, Didier Tenge te Litho a demandé aux bourgmestres de communes de lui soumettre dans un bref délai le plan sécuritaire  de leurs entités respectives, dont la mise en commun va aboutir à la conception d’un plan général pour la ville de Kinshasa, indique  un communiqué de son service, remis lundi à l’ACP.

D’après ce document,  le gouvernement provincial de Kinshasa envisage mettre en place cet outil pour renforcer ses stratégies de maintien de l’ordre public et d’éradiquer le banditisme urbain.

Ce plan sécuritaire communal, devra notamment ressortir la cartographie des zones réputées dangereuses à cause de l’insécurité dans ces entités, y compris les fiches identitaires des casseurs communément appelés Kuluna.

Il en est de même  de l’emplacement des services de sapeur pompiers,  des sous commissariats, des marchés, et autres établissements de grande attraction, de  l’établissement d’un répertoire de tous les cimetières  privés ou publics, avec  leurs délimitations, leurs  conditions de viabilité ainsi que la mobilisation des recettes, indique la source.

Pour la redynamisation du corps des sapeurs pompiers

Le ministre provincial de l’Intérieur, sécurité, justice et affaires coutumières, envisage aussi, dans ce même cadre,  la redynamisation du corps des sapeurs pompiers en passant  par la clarification des compétences dans le domaine entre le pouvoir central et la province.

Cette redynamisation s’avère d’après lui, nécessaire pour  faire de lui service de protection civile et dont la lutte contre  l’extinction des incendies ne sont qu’une de ses attributions.

Le corps des sapeurs pompiers ne sera qu’une unité au sein du service de la protection civile, et une campagne de sensibilisation sera menée  pour persuader les kinoises et kinois à maitriser les notions de lutte contre l’incendie, conclu-t-elle. ACP/CKM