Recyclage obligatoire des chauffeurs à la CNPR à Lubumbashi

0
575

Lubumbashi, 12 juillet 2021 (ACP).-Le recyclage obligatoire des chauffeurs à la Commission nationale de prévention routière (CNPR) reste un moyen efficace pour éviter des dérapages dans le secteur de transport en commun à Lubumbashi.

Cette recommandation est contenue dans le rapport de la commission spéciale chargée de faire l’état de lieux sur la gestion des parkings au centre-ville, dont une copie est parvenue  samedi à l’ACP.

Cette commission a proposé que les conducteurs de véhicules respectent les lieux de stationnement officialisés par la mairie ainsi que les mesures barrières telles que le port obligatoire de masques et le nombre des passagers à bord  des véhicules commis au transport en commun pour éviter la propagation de la Covid-19.

Elle a suggéré que les autorités compétentes mettent fin au phénomène de parrainage des conducteurs, arrêtés en cas d’infractions.

Des sanctions réservées aux contrevenants au code de la route

Par ailleurs, la commission parlementaire mise en place par le bureau de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, a souhaité que des sanctions soient réservées aux contrevenants au code de la route.

Elle s’insurge contre le phénomène ‘’Kimbirikite’’ qui consiste au non-respect des parkings par les conducteurs des véhicules de transport en commun.

En outre, il a été recommandé aux agents commis à la régulation de la circulation routière d’éviter les tracasseries, les brimades et le rançonnement des conducteurs.

A cet effet, la commission a proposé que  toute amende transactionnelle soit versée à la DGRAD, avec preuve de paiement par le contrevenant, pour éviter des détournements éventuels.

ACP/CKM/NKV