Six nouveaux ambassadeurs accrédités en RDC présentent leurs lettres de créance au Président Félix Tshisekedi

0
514

Kinshasa, 12 juillet 2021(ACP).- Six nouveaux ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires accrédités en République démocratique du Congo ont présenté leurs lettres de créance au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, au cours d’une cérémonie protocolaire,  organisée lundi au Palais de la Nation, à Kinshasa.

Il s’agit du Soudanais du Sud, Mayen Majak Malou Athian, du Turc Mehmet Munis Dirik, du Nigérian Omar Suleiman( Dokaji Adawara), de l’Ethiopien Woinshet Tadesse Woldegiorgis, du Vénézuélien Anibal José Marquez Munoz et du Mauritanien Amedi Camara. Le  nouvel ambassadeur du Soudan du Sud en RDC, Mayen Majak Malou Athian, est né le 1er janvier 1958.

Il est bachelier en Art et diplômé en éducation de l’Université Bar- el-Ghazel du Soudan du Sud. Il est également diplômé en administration sociale. Mayen Majak a exercé les fonctions, notamment de ministre des Finances et de planification économique, directeur général de l’administration et finances et directeur technique au département  de la coopération internationale. Le Turc Mehmet Munis Dirik, lui, est né à Yildizeli le 19 février 1959.

Il est diplômé en Sciences politiques, relations internationales. Il a exercé les fonctions de Troisième secrétaire à la direction générale des affaires juridiques, sociales et consulaires. Le Nigérian Omar Suleiman est diplômé de l’Ecole de  hautes études des affaires  de Londres.

Il a une expertise avérée dans les affaires maritimes et des infrastructures portuaires. Il a été responsable de construction et de la maintenance des infrastructures des ports du Nigeria. Il est marié et père de trois enfants. Woinshet Tadesse Woldegiorgis, nouvel ambassadeur d’Éthiopie en RDC, est né le 8 septembre 1968 à Addis-Abeba, en Ethiopie. Il est marié et père de deux enfants.

Woinshet Tadesse Woldegiorgis est diplômé en Sciences de l’informatique de l’Université d’Addis-Abeba, en Ethiopie. Il a travaillé comme représentant permanent de l’Éthiopie à l’Union africaine et à l’UNECA. Il a été ambassadeur d’Éthiopie en Suède et aux pays nordiques et Directeur général au ministère des affaires étrangères.

Le Vénézuélien Anibal José Marquez Munoz, lui, est diplômé en Histoire de l’Université centrale du Venezuela.  Il a également un diplôme en Sciences africaines de l’Institut de recherches stratégiques sur l’Afrique et sa diaspora. Il a été ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela au Soudan et Haut cadre de la Fondation Grupo Madera.

Le Mauritanien Amedi Camara est né en 1966 à Darfour. Il est marié et père de cinq enfants. Amedi Camara est diplômé en management aéroportuaire de l’Ecole Nationale de l’aviation civile de Toulouse, en France. Il est aussi licencié en Sciences économiques, option gestion des entreprises.

Il a été ministre de l’environnement et du développement durable de la République islamique de Mauritanie et président du Conseil des ministres de l’Agence panafricaine de la grande muraille verte. Il a également des compétences dans les domaines de l’environnement et du développement durable, de la gestion aéroportuaire, de l’économie de gestion et des finances. Il parle français, arabe et anglais.

Le Vice- Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala et la directrice de cabinet adjointe du Chef de l’État au Collège juridique, politique et diplomatique, Tumba Bwatshia Nicole, ont assisté à cette cérémonie. ACP/