La baisse de prix des produits surgelés au centre de la réunion entre le ministre Kalumba et les opérateurs économiques

0
461

Kinshasa, 14 juillet 2021 (ACP).- Le ministre de l’Economie nationale, Jean-Marie Kalumba Yuma, a réuni autour de lui lundi, des importateurs des produits surgelés, les responsables de la Direction générale de migration (DGM), de la Congolaise de voies maritimes (CVM), les Lignes maritimes congolaises (LMC) ainsi que le maire de la ville portuaire de Matadi, pour échanger sur la problématique de la baisse des prix des produits surgelés en République démocratique du Congo (RDC).

Selon un communiqué de presse du ministère de l’Economie nationale reçu mercredi à l’ACP, cette rencontre vise à mettre un terme aux négociations entamées il y a près d’un mois sur les prix consensuels desdits produits.

Elle s’est également tenue dans les perspectives d’améliorer le panier de la ménagère du peuple congolais qui se trouve effrité par la hausse des prix sur le marché.

Selon lui, l’époque de la complaisance est révolue et que l’heure est venue pour répondre aux attentes de la population suivant la vision du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui ne cesse de ménager aucun effort pour le bien-être social des Congolais. «Les chiffres présentés par les importateurs concernant les taxes sur les marchandises étaient totalement faux ou exagérés », a dit le maire de Matadi, qui précise que les importateurs de leur côté n’ont pas démenti les propos des services de l’État. «J’ai été très content de voir  la partie qui nous a accusé reconnaître que le maire a dit vrai, nous ne payons que 1.000 (mille) FC contrairement à la somme de 9,20$ repris dans la structure des prix surchargée », a conclu le maire Pathy Nzuzi.

Outre le dossier des prix des produits surgelés, ajoute-le communiqué, le ministre de l’Economie nationale envisage également de s’attaquer aux prix pratiqués par l’industrie manufacturière locale, notamment dans le secteur du ciment, citant entre autres, la Cimenterie de Lukala (CILU), la Cimenterie du Kongo  (CIMKO), le PPC Barnet pour les cimentiers.

Avec la FAMECO, il sera question des prix des barres de fer alors qu’avec PHC et Swista ils évoqueront les prix de l’huile de palme et de la limonade.

Les représentants de ces entreprises ont été également reçus par le ministre Jean-Marie Kalumba afin d’envisager une collaboration devant régler la question de la concurrence déloyale, de la fiscalité et parafiscalité qui menacent la pérennité de leurs activités en République démocratique du Congo.

Toutes les rencontres du ministre avec les opérateurs économiques dans les secteurs précités visent l’application des justes prix, souligne-t-on. ACP/Fng/ODM/KJI/JFM