Ituri : Le président de la Haute cour militaire pour l’instruction des dossiers prioritaires

0
146

Bunia, 15 Juillet 2021(ACP).- Le président de la Haute cour militaire, le colonel Freddy Mukendi a souligné, jeudi dernier, la détermination des acteurs intervenant dans la chaîne pénale pour que les dossiers prioritaires soient instruits dans le but de rassurer la population en cette période exceptionnelle de l’état de siège.

Le colonel Freddy Mukendi qui s’exprimait en marge de l’atelier sur l’évaluation et actualisation des stratégies provinciales de poursuite des crimes contre l’humanité organisé à Bunia, a déclaré que la présente activité vise à mettre en place un système de priorisation de dossiers judiciaires parce que a-t-il fait savoir la justice fait face à de défis importants avec de moyens limités.

« On a mis en place un système consistant à prioriser certains dossiers et à concentrer l’essentiel des moyens pour que ces dossiers puissent aboutir, que leurs instructions puissent se faire rapidement et qu’on arrive à de résultats qui en fin de compte nous amène à lutter efficacement contre l’impunité de crimes graves », a-t-il précisé, avant de renchérir :« c’est ainsi que régulièrement on revient pour voir comment évoluent ces dossiers, voir si il y a les points de blocage réfléchir ensemble pour essayer de sortir de ce goulot d’étranglement ».

Le président de la Haute cour militaire a cité, entre autres parmi les stratégies provinciales de poursuite de crimes graves au terme de ces assises; de revoir les critères arrêtés au départ pour prioriser certains dossiers de les appliquer aux dossiers qui sont en cours dans les différentes provinces afin de lister ces dossiers, la concentration de moyens de partenaires techniques et financiers du gouvernement de la République pour les dossiers prioritaires.

Il a rassuré de l’effort  sur la poursuite des crimes graves, des crimes contre la paix, la sécurité et l’humanité dans cette jeune province en proie à l’activisme de groupes armés nationaux et étrangers d’où, a-t-il relevé la nécessité de la mise en place des stratégies et des moyens.

L’activité analogue s’est déroulée dans les provinces du Kasaï, Kasaï Central, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Tanganyika grâce à l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), renseigne-t-on. ACP/Zng/GGK/Mni