Kasaï Central : un élu du peuple salue les efforts du gouvernement congolais pour l’inhumation des victimes du massacre de Tshisuku (Kazumba)

0
218

Kazumba, 15 juillet 2015 (ACP).- Le député national Donatien Balekelayi Beya, élu de la circonscription électorale de Kazumba au Kasaï Central, a salué les efforts fournis par le gouvernement de la République pour l’inhumation des corps des victimes de massacre de Tshisuku, localité située à 130 Km de Kananga, chef-lieu de cette province, au cours d’un entretien mercredi avec l’ACP.

Pour lui, la construction d’un mausolée en mémoire de ces Congolais est un geste responsable du gouvernement de la République ainsi que des bailleurs à l’égard de cette population qui avait été victime d’un massacre le 07 mai 2017 par des  éléments de l’ordre alors qu’ils étaient dans un marché entraine de vendre leurs articles.

L’élu de Kazumba a, dans ce contexte, remercié le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) ainsi que les organisations non gouvernementales intervenant dans la défense des droits de l’homme pour l’implication dans la construction d’un mausolée construit en mémoire de dix victimes de ce massacre.

Il en a appelé également à la réparation pour les victimes, comme promis en son temps par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a décidé de prendre cette question avec beaucoup d’attention et un programme a été mis en place pour qu’à la fin du mois de juillet, les réparations puissent débuter.

Pour rappel, en mai 2017, au plus fort de l’insurrection de la milice de feu chef coutumier Kamuina Nsapu,  un convoi de l’armée avait été attaqué dans la localité de Tshisuku,  130 Kilomètres au Sud-est de Kananga. En représailles, les militaires avaient tué indistinctement plusieurs personnes rassemblées dans un marché.

En 2018, l’auditorat militaire de Kananga, avec l’appui de BCNUDH, avait réussi à exhumer dix corps qui ont été formellement identifiés et inhumés dernièrement à Tshisuku. ACP/Zng/GGK/Mni