La lutte contre la corruption au sein des FARDC discutée au ministère de la Défense

0
816

Kinshasa, 15 juillet 2021 (ACP).- Le projet de lutte contre la corruption au sein des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et l’insécurité dans  l’Est de la RDC ont été au centre des entretiens, jeudi, entre le ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Gilbert Kabanda Kurhenga et l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en RDC Mike Hammer.

A l’issue de cette rencontre, l’ambassadeur Mike Hammer  a souligné la nécessité de soutenir les efforts du Gouvernement congolais et la Mission des Nations pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) en vue de lutter contre les terroristes et les groupes armés dans l’Est.

Le diplomate américain qui vient d’effectuer une visite à Goma et Béni, a dit avoir abordé aussi les questions en rapport avec le droit de l’homme en cette période d’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu.

Cet entretien a eu lieu en présence de la vice-ministre de la Défense national, Mme Séraphine Kilubu Kutuna et de quelques officiers des FARDC.

Par ailleurs, le ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda a échangé, le même jour,  avec un envoyé spécial du Royaume-Uni, Nick Dyer, autour de la prévention de la famine et des actions humanitaires.

Gilbert Kabanda et l’envoyé spécial de la Grande-Bretagne, qu’accompagnait l’ambassadeur de son pays en RDC, Mme Emily Maltman, ont parlé de la situation sécuritaire dans l’Est et planifier l’aide humanitaire au profit de la population de cette partie du pays. ACP/ Kho/May