Une activiste  exhorte les Congolais à écrire un ouvrage sur le parcours du cardinal de Mgr Laurent Monsengwo

0
347

  Kinshasa 15 juil.2021 (ACP).- Mme  Carine Kanku, activiste sociale et présidente de la Dynamique des femmes candidates de la RDC, a exhorté les Congolais à écrire un livre qui reprend le parcours du cardinal émérite, Mgr Laurent Monsengwo considéré  comme ‘’un infatigable défenseur de la démocratie et des droits humains dans le pays”, lors d’un point de presse tenu jeudi à Kinshasa.

Pour Carine Kanku, « S’il y a un livre qui devrait être écrit actuellement sur la RDC, un chapitre entier devrait être dédié à Mgr Monsengwo Pasinya. Il était un leader pour la RDC, pour l’Afrique et le monde. Il s’est battu à sa manière pour voir s’établir l’État de droit en RDC. Depuis la Conférence nationale souveraine jusqu’à sa transition, il a traversé plusieurs phases de l’histoire du pays».

Elle a rappelé toutes les péripéties qui ont entouré la tenue de la Conférence nationale souveraine (CNS), toutes les tentatives du pouvoir en place de bloquer les travaux et surtout les interventions répétées de l’homme de Dieu pour que ce forum se tienne à tout prix.

Parlant toujours  de ce parcours, l’activiste est revenue sur les prises de position du cardinal défunt qui a réfuté notamment les élections de 2011 avant de faire pression pour l’organisation du scrutin en 2018.

Elle a ajouté  qu’aux côtés de ses contestations, Laurent Monsengwo Pasinya avait émis  également des doutes sur la crédibilité de ces élections. « Les résultats ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice ». S’en suivra la phrase : « Que les médiocres dégagent ».

Pour ce qui est du processus de démocratisation du pays, il en sera l’un des grands artisans, a poursuivi Mme Kanku et d’ajouter : « J‘honore la mémoire d’un modèle, d’un maitre, d’un chrétien qui a lutté pour que le peuple congolais jouisse réellement des promesses divines et voie la lumière dans vie quotidienne ».

Pour pérenniser sa lutte, elle propose de « mettre en place un état de droit et respecter les droits des citoyens et des peuples, d’instaurer une justice distributive ainsi que de respecter les biens communs.ACP/Zng/GGK/Mni