Nord-Kivu : Deuxième visite du gouverneur militaire du Nord-Kivu à Kitchanga

0
675

Goma, 15 juillet 2021(ACP).- Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Ekenge vient de faire le déplacement de Kichanga pour la seconde fois en l’espace de trois semaines, où il est arrivé mercredi 14 juillet 2021, à la tête d’une forte délégation.

Au chef-lieu du groupement de Bashali Mokoto, secteur de Bashali en territoire de Masisi, le Lt général Ndima Kongba Constant s’est vu remettre par le commandant du secteur opérationnel Sukola 2 Nord-Kivu, plusieurs capturés et rendus ainsi qu’une importante quantité d’armes récupérées des groupes armés.

Après la première vague de 134 capturés et rendus, cette deuxième vague comprend un effectif de 94 membres des groupes armés qui ont cédé à la pression militaire. Ce qui porte à 224 combattants récupérés par les FARDC en un temps record.

S’agissant de la moisson en armes de guerre, elle très florissante. Après les  73 et les 81 autres remises au général Ndima les 21 mai à Kitchanga et 10 juillet 2021 à l’Etat-major du Secteur opérationnel Sukola 2 Nord-Kivu à Goma, 65 armes dont 63 AK47, 02 lance-roquettes RPG7 et deux roquettes 40 mm ont été remises ce mercredi 14 juillet 2021 au gouverneur militaire du Nord Kivu à Kitchanga.

Au chemin du retour à Goma, le lieutenant général Ndima Kongba Constant a visité les 400 rendus cantonnés dans le site de regroupement de Mobambiro. Il s’est imprégné de leurs conditions de vie et de leur prise en charge.

Tous les problèmes rencontrés sur place ont été rencontrés par le chef de l’exécutif provincial. Comme à Kitchanga, il a saisi cette opportunité pour magnifier le patriotisme et le nationalisme de tous les compatriotes qui ont répondu positivement à l’appel du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi à déposer les armes pour participer à l’effort de la reconstruction nationale.

À tous ceux qui s’entêtent et continuent de semer la terreur et l’insécurité auprès de la population, le gouverneur militaire du Nord Kivu a promis une lutte sans merci. Ils seront traqués jusque dans leurs derniers retranchements. Une fois arrêtés, ils subiront la rigueur de la loi.

Enfin, le général Ndima a galvanisé le moral de la nouvelle Compagnie d’infanterie envoyée en renfort, en provenance du centre d’instruction de Lokosa de Kisangani. Cette unité œuvre déjà pour la sécurisation de la ville de Goma. ACP/Zng/May