La ministre Claudine Ndusi lance le contrôle d’inspection dans les Entreprises

0
520

Kinshasa 16 juillet 2021(ACP).- La ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale, Claudine Ndusi a lancé, jeudi, à Kinshasa, l’opération du contrôle d’inspection dans les entreprises et milieux de travail.

Elle  a débuté cette opération par le secrétariat général du travail où elle a visité les locaux administratifs, afin de palper du doigt les conditions de travail et hygiéniques auxquelles font face les agents de ce ministère.

« Nous avons voulu commencer par notre propre ministère. C’est pour dire aux entrepreneurs ainsi qu’à d’autres institutions que bientôt nous allons jeter un regard dans ce domaine », a-t-elle dit.

Elle a visité tour à tour les directions des services généraux, d’études et planification, comptabilité des recettes et  les Programmes entre autres, le Programme national de l’emploi des jeunes (PROYEN), les Programmes de création des emplois et des revenus (PROCER).

Selon la ministre, ce contrôle d’inspection a pour mission de voir si les conditions de travail, le dialogue social et les normes contenues dans le Code du travail en RDC sont respectées dans les entreprises. Par ailleurs, la ministre de l’Emploi a échangé  dans son cabinet de travail, à la Gombe, avec le Représentant résident de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Shibata,  sur le projet de la promotion et le renforcement des capacités des formateurs dans le domaine technique.

Pour la ministre Ndusi, ce projet permettra à la RDC d’avoir ses propres formateurs, dans le domaine technique, et d’être capable de concevoir les programmes dans plusieurs domaines, sans pour autant chercher l’expertise extérieure.  Le Représentant resident de la JICA, Shibata, était accompagné d’Olivier Diemby, directeur adjoint du Programme et du Directeur général de l’INPP, Maurice Sthikuya. ACP/Fng/nig