Sud Kivu : Des condoléances du gouvernement provincial à la population de Munya/Nyangezi

0
264

Bukavu, 17 juillet 2021 (ACP).- Le vice-gouverneur et gouverneur intérimaire du Sud Kivu, Marc Malago Kashekere, accompagné des membres du conseil provincial de sécurité du Sud Kivu, a présenté, vendredi, ses condoléances aux habitants du centre commercial de Munya à Nyangezi, dans le territoire de Walungu, après l’assassinat par des hommes armés du président local de la FEC, Innocent Magala, ainsi que le lynchage de deux militaires des FARDC par la population.

Marc Malago Kashekere a entamé sa mission par un entretien avec les représentants des forces vives et ceux de la société civile locale ainsi que les membres du conseil provincial de sécurité.

Le sous-noyau de la société civile de Karongo-Nyangezi a proposé que les auteurs de ce crime soient jugés en audience foraine pour cimenter la confiance entre la population et les instances judiciaires.

Pour cette structure citoyenne, la mort de cet opérateur économique surnommé UNICEF, constitue une grande perte pour la communauté locale.

La population a proposé le déguerpissement des militaires des FARDC dont les unités de commandement ne sont plus actifs ainsi que la permutation des militaires qui ont déjà servi plus de trois ans sur place, et la séparation des domiciles des militaires et de ceux des civils.

Les habitants de Munya Nyangezi ont également proposé l’organisation des patrouilles mixtes FARDC-PNC pour traquer les malfrats.

Marc Malago a demandé à la population de coaliser avec les forces de sécurité en dénonçant tout suspect.

Tous les militaires des FARDC basés à Munya ont été acheminés à Bukavu en attendant leur permutation ailleurs. La situation est redevenue calme au centre commercial de Munya-Nyangezi et la RN5 a été rouverte après les barricades érigées dès les petites heures du matin par des manifestants.

Les deux militaires des FARDC lynchés par la population de Munya étaient soupçonnés d’avoir assassiné M. Innocent Magala après l’avoir enlevé et déposé son cadavre à quelques mètres de sa boutique. ACP/ZNG/Cfm