Des cas de tracasseries et des barrières illégales dénoncés par la LJDH dans le tronçon routier Kasongo-Salamabila

0
647

Kindu, 18 juillet 2021 (ACP).- Le Coordonnateur National de la Ligue des Jeunes pour la Défense de droits Humains LJDH/Maniema, Fabrice Pinganayi a, dans un communiqué radiodiffusé dont une copie est parvenue récemment à l’ACP, dénoncé des cas de tracasseries et érection des barrières illégales sur les tronçon routier Kasongo-Salamabila, par des hommes en uniforme au mépris de la décision de l’autorité provinciale suspendant toutes sortes de tracasseries routières et administratives sur cette partie de la province du Maniema.

Pinganayi s’est indigné de voir qu’à quelques jours du retour du gouverneur ai de la province du Maniema, Afani Idrissa Mangala dans cette contrée, les barrières naissent comme des champignons dans lesquelles sont exigées à tous piéton 1000Fc et  aux conducteurs de taxis-motos  3000Fc et 5000fc selon le cas à chaque passage, et ce sans  aucune preuve de paiement alors que cette partie et en voie de pacification.

Il a, par ailleurs appelé dans ce même contexte les autorités compétentes de trouver des solutions idoines avant que le pire n’arrive.

ACP/CL/NKV