Le VPM Daniel Aselo clôture un atelier de renforcement de l’autorité de l’Etat

0
233

Kinshasa, 18 juillet 2021 (ACP).- 40 experts issus des différentes institutions et services de l’Etat en matière de sécurité, ont réfléchi pendant trois jours, sur la réforme de la sécurité en RDC. C’était au cours d’un atelier de  » relecture et de validation du projet de décret portant création, organisation et fonctionnement des comités provincial et local de sécurité », organisé par VGN International et ESPER, sous le haut patronage de la Vice-primature, ministère de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières.

Le vice-premier ministre, ministre  de l’intérieur, Daniel Aselo Okito wa Koy,  qui a clôturé ces assises, a rappelé que ces dernières ont consisté à contribuer à l’amélioration de la gouvernance sécuritaire au niveau des provinces, des villes et des territoires, en leur dotant d’un cadre juridique pour le bon fonctionnement des comités provinciaux de sécurité et des comités locaux intégrant le partenariat Etat-population.

Le numéro un de la sécurité nationale a salué le travail abattu par les participants durant ces trois jours de réflexion et a promis  que son ministère va, dans un meilleur délai, transmettre ledit projet à l’autorité compétente pour disposition ultime. Ce cadre juridique, a-t-il expliqué, vient compléter la réglementation en matière de sécurité. Le premier texte à savoir, le décret portant création et fonctionnement du conseil local pour la sécurité de proximité a l’avantage de systématiser l’approche à la base. Selon le patron de la sécurité nationale, la présente réglementation va permettre une meilleure synchronisation des actions sécuritaires au niveau des villages, groupements, secteurs, territoires, villes et provinces.

S’agissant de la coordination nationale de la gouvernance sécuritaire et l’accompagnement des comités locaux de sécurité, a-t-il poursuivi, le ministère de l’intérieur et de la sécurité examinera la possibilité de mettre sur pied une cellule permanente de travail constituée des experts issus des différents ministères et services concernés par la question sécuritaire.

Maitre Daniel Aselo Okito wa Koy a fait savoir que la réforme du secteur de sécurité se poursuivra pour offrir aux Congolais des services de qualité. Saisissant cette occasion, il a rendu hommage une fois de plus au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour sa détermination à améliorer les conditions de vie et de travail des forces armées congolaises, de la police nationale congolaise et des services de sécurité, en vue de la consolidation de la paix, de la sécurité, de l’unité nationale sur toute l’étendue du territoire congolais.

ACP/CL/NKV