Des vivres et non vivres, don de l’ONG « Droit au Bonheur » aux veuves 

0
193

Kinshasa 19 juillet 2021 (ACP)– L’ONG  » Droit au Bonheur » a remis, dimanche, à Kinshasa des vivres et non vivres constitués des pagnes, des poulets surgelés, des sacs du riz, du sel, du sucre ainsi que des cartons du savon et des bidons d’huile raffinée, aux veuves les plus démunies en vue de redonner le sourire à cette catégorie de population souvent marginalisée par leurs belles familles ainsi que la société.

Organisée avec l’aide financière de son président résident à Paris, en France, Pascal Kamuanya, cette activité s’inscrit dans le cadre du 61ème  anniversaire d’indépendance de la RDC

Selon le  1er vice-Président de l’association, Guy Protais Katshak, outre l’assistance aux nécessiteux ainsi que l’ accompagnement juridique de certaines veuves ayant des problèmes de succession et autres, l’Ong  ‘’Droit au Bonheur’’ mène plusieurs actions sur le terrain, entre autres, la  production et la vente des produits laitiers ainsi que la restauration complète à un dollar, le plat.

Selon la chargée de communication et marketing de l’Association, Claudine Mukanya, sa structure va lancer dans les tout prochains jours, le projet d’agriculture des denrées alimentaires d’abord à Kinshasa, puis dans toutes les provinces de la RDC, ensuite le projet d’octroi des crédits aux bénéficiaires qui seront formés à l’avance sur la manière de gérer et de rembourser ces prêts en temps partiel afin d’éviter des pénalités bancaires. Ces crédits seront accordés qu’aux membres effectifs en ordre des cotisations mensuelles avec l’association, a-t-elle conclu. ACP/